Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Mauvais mois d’avril pour l’hôtellerie

A Paris, le RevPAR a enregistré une chute de -25% pour les hôtels First Class à -47% pour les Palaces. Cette chute s’explique pour l’essentiel par la disparition des clientèles habituelles du haut de gamme parisien – Etats-Unis, Moyen-Orient, Asie – conjuguée au ralentissement économique. 

La régression des taux d’occupation est en moyenne de -28% et s’échelonne de -17% pour les hôtels à -45% pour les Palaces. Selon PFK, la situation est tout aussi peu réjouissante pour l’hôtellerie moyen de gamme qui voit son taux d’occupation moyen reculer de 9%, avec -13% pour les établissements 3* et -4% pour les hôtels 2*.

En province, la situation se dégrade aussi mais dans une moindre mesure. Les hôtels 3* et 4* perdent respectivement 11% et 2% sur leur occupation de 2002. Un taux qui progresse en revanche de 5% dans les établissements de deuxième catégorie.