Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Marseille : Aigle Azur ouvre une ligne vers Moscou

La compagnie française, jusqu’ici spécialisée sur l’Algérie, diversifie son offre au départ de la cité phocéenne.

Aigle Azur poursuit sa mue. Présente à Marseille depuis plus de quinze ans, avec deux avions basés sur la plate-forme depuis octobre 2018, elle ouvre une nouvelle ligne sur Moscou. A partir du 27 mars prochain, deux vols hebdomadaires, assurés en Airbus A320 de 180 sièges dont 12 en classe Affaires, relieront la cité phocéenne à la capitale russe (aéroport de Domodedovo). Les vols allers s’effectueront les jeudis et dimanches à 21h, et les retours les lundis et vendredis à 6h30. « Grâce à notre partenariat en code-share et interligne avec la compagnie russe S7 Airlines, nos passagers auront accès à une trentaine de villes en Russie », souligne Frantz Yvelin, président d’Aigle Azur. A titre indicatif, le consulat de Russie à Marseille a délivré 20 000 visas en 2018, essentiellement pour des voyages touristiques.

L’ouverture de la ligne va également servir le tourisme réceptif. Loïc Chovelon, directeur général du CRT Provence Alpes Côte d’Azur, précise : « la clientèle russe stagne à 300 000 nuitées annuelles dans la région. Ce nouveau vol va dynamiser leur fréquentation, d’autant que nous venons de recevoir 63 tour-opérateurs russes lors de l’événement Rendez-vous en France, et que nous envoyons une délégation à Moscou dans 15 jours ».  A l’Office de tourisme de Marseille, la documentation traduite en russe sera diffusée à partir du 1eravril. L’hiver prochain, la clientèle russe est attendue dans les stations de ski des Alpes du sud.

30 vols par semaine sur 4 pays

Depuis Marseille, Aigle Azur diversifie ses destinations, en proposant désormais 9 escales : 6 historiques en Algérie (Alger, Oran, Tlemcen, Bejaïa, Sétif et Constantine), plus Dakar, Beyrouth et Moscou.  « Nous assurons 30 vols par semaine, et notre capacité estivale augmente de 48% par rapport à 2018 », déclare Frantz Yvelin. En 2018, la compagnie a transporté 283 000 passagers au départ de Marseille, en progression de 13% comparé à 2017, ce qui la positionne à la 11èmeplace sur la plateforme aéroportuaire.

Soutenue par de nouveaux actionnaires depuis 2017 (le groupe chinois HNA et David Neeleman), la compagnie s’est lancée sur le long-courrier au départ de Paris-Orly, vers Pékin et Sao Paulo. Sur le marché domestique, elle s’est également testée en octobre 2018 sur la ligne Lyon-Nantes mais l’a fermée au bout de deux mois, face à la concurrence d’Air France et d’EasyJet. « Il reste des lignes transversales à exploiter, mais le risque de taxation sur le kérosène nous freine ».

Enfin, concernant la distribution via les GDS, qui représente 50% des ventes, Frantz Yvelin n’a pas mâché ses mots : « Amadeus nous coûte trop cher ! Nous sommes contents d’eux mais je me pose la question en permanence sur le renouvellement des contrats. Nous ne sommes pas mariés ensemble. »

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique