Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Marsans persiste et fait encore plus latino

« A près Cuba, la République dominicaine et le Mexique, Marsans poursuit sa percée dans l’arc Caraïbes-Amérique latine en lançant le Brésil. Le TO reste fidèle à sa stratégie volontariste d’ouverture de destinations, appuyée sur une prise de risque aérien, « pour disposer de stocks et de bons prix », rappelle Bruno Gallois, son directeur général. A partir du 20 décembre, Marsans mettra donc en place un vol hebdomadaire spécial direct

A près Cuba, la République dominicaine et le Mexique, Marsans poursuit sa percée dans l’arc Caraïbes-Amérique latine en lançant le Brésil. Le TO reste fidèle à sa stratégie volontariste d’ouverture de destinations, appuyée sur une prise de risque aérien, pour disposer de stocks et de bons prix, rappelle Bruno Gallois, son directeur général.

A partir du 20 décembre, Marsans mettra donc en place un vol hebdomadaire spécial direct, de 250 places, au départ de Paris vers Salvador de Bahia. Le contrat d’affrètement est en cours de finalisation, le Club Med et Jet tours pourraient conforter le remplissage. Dix heures de vol, soit un temps d’accès équivalent à Cancun ou Varadero, suffiront pour s’offrir des séjours sur quelques-unes des plus belles plages brésiliennes, telles Costa do Sauipe, Praia do Forte et Morro de São Polo. Les prix démarrent à 690 b la semaine en formule petit déjeuner en hôtel 2b, et à 950 b en formule tout inclus au SuperClubs Breezes do Sauipe (4b).

Cap sur Rio et Salvador

Ces prix d’appel ne sont pas beaucoup plus élevés qu’à Cuba ou qu’en République dominicaine, remarque Bruno Gallois. En multispécialiste qui décline pour chacune de ses destinations la plus large offre possible, Marsans consacre plus de 30 pages au Brésil, avec des escapades à Rio et à Salvador, un combiné découverte des deux villes, mais aussi 13 destinations à la carte, des séjours Sables et Découverte ou encore deux circuits en départ garanti. Pour pousser son nouveau coup de coeur, le TO devrait aussi multiplier les offres spéciales réservées aux agents de voyages avec des séjours à partir de 300 b.

Les Caraïbes sont également en pointe cet hiver. En République dominicaine, Marsans (qui vise les 50 000 clients en 2004) étoffe encore son plan de vol avec trois vols spéciaux au départ de Paris vers Punta Cana, Puerto Plata et La Romana, et des départs régionaux de Lyon, Nantes, Toulouse et Marseille.

La principale nouveauté : une croisière exclusive Rêves des Caraïbes de 9 j/7 n au départ de La Romana à bord du Pacific Princess (650 passagers), un bateau de la compagnie Pullman Tours, filiale espagnole du groupe Marsans. Elle est proposée à partir de 990 b en cabine double et en pension complète.

Marsans se renforce aussi à Cuba (12 000 clients entre novembre 2002 et août 2003, en hausse de 52 %), en proposant un vol Aéris de 326 sièges au départ de Paris vers Holguin et Varadero. L’occasion de développer son offre sur la région de Guardalavaca, avec des séjours en tout compris au Playa Pesquero (5b), à partir de 1 040 b. Parmi les nouveautés également, un combiné La Havane-Varadero Rhum et Salsa, à partir de 880 b la semaine.

Samba endiablée à Cancun

Le Mexique, en progression de 504 %, est le quatrième axe fort de l’hiver. Lancée l’an dernier grâce à un vol spécial Paris-Cancun que le TO a conservé tout l’été, la Riviera Maya reste desservie cette saison par un vol hebdomadaire Corsair de 350 sièges. Parmi les nouveautés, un nouveau séjour Sable et Découverte sous le signe de la fête (7 entrées offertes dans les plus belles discothèques de Cancun), à partir de 1 150 b les 9 j/7 n en formule tout compris. Marsans/Transtours table sur un chiffre d’affaires de 150 Mb pour l’exercice en cours (clos le 31 décembre) contre 94 Mb en l’an dernier.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique