Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Locatour-Tourmonde a déposé le bilan

Le Tourisme Moderne qui regroupe les marques Locatour, Snotour et Tourmonde s’est déclaré en cessation de paiements auprès du tribunal de commerce de Paris le 28 septembre.

Cette défaillance suit de près le décès, le 10 septembre dernier, de Etienne Le Guillou, 90 ans, président fondateur du TO. Dans un communiqué envoyé aux agences vendredi, les enfants de l’ancien dirigeant expliquent « qu’une cascade d’évènements liés à la mauvaise santé du secteur, aux nombreuses faillites qui touchent la profession et à la frilosité de certains organismes nous ont mis dans l’impossibilité de pouvoir exercer notre métier et malheureusement fait fuir le repreneur avec qui M. Le Guillou négociait ». Le nouveau conseil d’administration, face à tous ces nouveaux éléments, « a donc été contraint de prendre la douloureuse décision de déposer un dossier de cessation de paiement au Tribunal de Commerce de Paris le 28 septembre dernier ». L’audience aura lieu dans une quinzaine de jours. « Ce délai est long, trop long (…) En attendant, nous mettons tout en oeuvre pour transférer les dossiers en cours et permettre aux clients de partir dans de bonnes conditions ». La quinzaine de salariés employée par le Tourisme Moderne reste donc sur le pont, la plupart des dossiers concernant Locatour et Snotour. Reste que le TO, radié de l’APS au début du mois de septembre, était en difficultés financières depuis plusieurs années avec une activité en constante baisse, faute sans doute d’avoir su ou pu assurer sa transmission. Le chiffres d’affaires était ainsi passé de 13,1M€ en 2006 à 8,1M€ en 2009, avec des pertes cumulées de près de 2M€.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique