Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les Français réservent toujours plus sur Internet

Les sites marchands de voyages bouclent un été plutôt satisfaisant, par rapport au secteur dans son ensemble.

«Nous avons enregistré deux bons mois en termes de ventes de vols secs, alors que juin s’était avéré assez difficile », explique Frédéric Pilloud, directeur commercial et marketing France d’Odigeo (Go Voyages/Opodo/eDreams). « L’été est globalement en croissance, hormis au niveau des forfaits qui sont en baisse. Le dépackaging semble devenir la norme ». Un constat que ne peut partager Lastminute.com France. Ce spécialiste des forfaits affiche un été record (+38 % au niveau des séjours, mais +4,5 % en vols secs) qui étonne fortement d’autres acteurs du e-tourisme. L’explosion de ses ventes tient notamment à des facteurs qui lui sont propres, comme le changement de plate-forme technologique et l’amélioration du taux de conversion de visiteurs en acheteurs. D’après l’association des vendeurs en ligne Level.com, les agences en ligne ont connu une augmentation du volume d’affaires provenant des forfaits plus modestes : « environ 10 % », estime son président Frédéric Vanhoutte. C’est au demeurant une belle dynamique par rapport aux contre-performances des TO et des distributeurs traditionnels. Sachant que plusieurs acteurs du Net cherchent, davantage que la croissance, à se recentrer sur une activité rentable, et parfois plus européenne. Chez Ecotour, l’Espagne arrive en deuxième position après la Tunisie, et grille ainsi la politesse au Maroc.

LES VDM EN FORCE

Les Français planifient et réservent toujours un peu plus chaque été sur la Toile. Ce comportement d’achat est sans doute accentué par une autre tendance lourde, le raccourcissement du délai de réservation. « La dernière minute est ingérable en agence de voyages », estime Germain Lelarge, PDG de La France du Nord au Sud qui revendique un boom de 30 % cet été. « Il est impossible pour un client de faire le tour de quatre agences pour le samedi suivant ». Or certaines semaines, son équipe a bouclé 50 % des dossiers pour le samedi suivant. La gestion des stocks et des invendus devient compliquée. En août, chez Odigeo, 50 % des réservations se sont concrétisées à moins de 15 jours du départ…

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique