Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Sri Lanka vend sa compagnie nationale

Le Sri Lanka souhaite rapidement se séparer de SriLankan Airlines, une compagnie qui reste très endettée.

D’ici septembre ou octobre, le ministère des Finances srilankais cherchera des offres préliminaires pour sa compagnie SriLankan Airlines Ltd, a déclaré lundi soir Mano Tittawella, un conseiller du ministère.

Le Sri Lanka a choisi de relancer le processus de privatisation de son transporteur public, un an après que les négociations avec le seul à avoir fait une offre, TPG Capital, se soldent par un échec. Cette fois-ci, la vente a suscité un intérêt « assez sérieux » et le gouvernement prévoit d’engager les dernières discussions au premier trimestre de l’année prochaine.

Un hub proche du marché indien

SriLankan Airlines est en concurrence avec les transporteurs du Golfe (Etihad Airways et Emirates Airline) sur son marché domestique, et des années de pertes ont incité le gouvernement à chercher un acheteur et à proposer d’absorber toute la dette de la société, qui s’élève selon son rapport annuel, à 879 millions de dollars en mars 2017.

SriLankan a réalisé des bénéfices quand elle a été gérée par Emirates qui détenait 44% de la compagnie de la fin des années 1990 à 2008. Mais le transporteur du Moyen-Orient a revendu ses parts suite à un différend avec le président Mahinda Rajapaksa, qui a nommé son beau-frère.

L’intérêt de racheter une compagnie aérienne dans ce pays dominé par le tourisme réside principalement dans sa proximité avec l’Inde, le marché de l’aviation dont la croissance est la plus rapide au monde.