Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Ditex a fait ses adieux à Avignon

Pour sa dernière édition à Avignon, le salon « Boss to Boss » a enregistré un record d’affluence. Exposants et visiteurs ont montré un réel intérêt pour l’événement, qui commencera l’an prochain une nouvelle vie à Deauville.

Le Ditex a réussi un joli tour de force pour sa dernière édition dans la Cité des Papes. Au total, 1 300 visiteurs se sont relayés pendant les deux jours du salon (29 et 30 mars). Un niveau de fréquentation jamais atteint depuis son installation à Avignon il y a quatre ans. Nouvel exposant parmi les 160 marques présentes, Carrefour Voyages ne regrette pas son choix. La directrice générale du réseau, Isabelle Cordier, est restée pendant toute la durée du salon pour promouvoir son nouveau contrat de franchise, qui a déjà convaincu 23 points de vente. « Nous pourrions déjà avoir signé plus de 100 franchisés mais nous ne faisons pas la course au nombre mais au sérieux », explique-t-elle. Ajoutant avoir dès le premier jour eu « plusieurs rendez-vous très qualitatifs ». Le réseau en profitait également pour présenter son tout nouveau contrat d’affiliation, lancé début mars. « Une vingtaine d’agences a déjà fait preuve d’intérêt. Il faut compter trois mois entre le lancement et les premières signatures », précise Catherine Aiello, responsable du réseau d’agences de voyages franchisées chez Carrefour Voyages.

MÉGAVACANCES PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET

Nouveau venu également cette année, Mégavacances, la déclinaison BtoB de Promovacances, a fait une entrée remarquée sur le salon. « Le stand ne désemplit pas », remarque Philippe Bertholet, directeur commercial de la nouvelle marque, venu présenter aux visiteurs le nouveau projet du pure player. En plus du site web qui sera en ligne courant mai, Mégavacances réunira, d’ici 15 jours, dans une brochure une sélection de 65 produits sur les 200 actuellement en ligne sur Promovacances. « Notre objectif est d’être présent sur l’ensemble des canaux de distribution et d’être référencé par le maximum de réseaux », précise Philippe Bertholet. Pour les convaincre, Mégavacances leur proposera notamment une brochure différente en fonction de leurs besoins.

Quelques mètres plus loin, son concurrent direct, Go Voyages, était là pour mettre un coup d’accélérateur sur ses ventes « séjours ». « Les agences n’ont pas le réflexe de vendre Go Voyages en séjour. Nous enregistrons en moyenne 50 dossiers par mois depuis le lancement de l’onglet en septembre dernier », explique Jean Pol Leclercq, chef des ventes chez Go Voyages.

Les professionnels de la croisière s’étaient également mobilisés pour soutenir leur secteur, actuellement dans une mauvaise passe. « Il y a eu un ralentissement suite au naufrage du Concordia mais, ça y est, les ventes redémarrent », indique Robiha Deloubrière, directrice commerciale France de RCCL. Mais avec de fortes promotions à l’appui.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique