Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La SNCF investit 120 millions d’euros dans les offres de mobilité

Consciente que son avenir se joue aussi en dehors des rails, la SNCF investit 120 millions d’euros dans une offre intégrée et numérique de toutes les solutions de mobilité.

La SNCF sort des gares. Auto-partage, covoiturage, et même vélo : afin d’accompagner les voyageurs avant et après le train, le transporteur a annoncé jeudi 16 avril un plan ambitieux de 120 millions d’euros pour intégrer toutes les formes de mobilités dans une même offre numérique.

L'IDPass, sésame de la mobilité

Dès le mois de juin, dans les 15 plus grandes villes françaises, les usagers de la SNCF pourront recourir à un "sésame unique permettant d'accéder à l'ensemble des billets et à une large gamme de services", a précisé l'entreprise ferroviaire dans un communiqué.

Baptisée "IDPass", cette carte se double d'une application sur smartphone et "donne accès à l'ensemble des offres et services: la réservation de voitures de tourisme avec chauffeurs, l'auto-partage de voitures électriques ou thermiques, l'information sur la disponibilité de vélos en libre-service et l'information sur la disponibilité des parkings", selon la même source.

Partenariats en perspective

"Pour rendre la mobilité aussi simple que le fait de prendre sa voiture pour aller d'un point A à un point B, il faut absolument pouvoir intégrer toutes les solutions de mobilité qui sont à la disposition des Français aujourd'hui comme le covoiturage, le vélo, le bus, ce qui se passe avant et après le train, et avant et après un bus longue distance demain", a expliqué Barbara Dalibard, directrice générale "voyageurs" de la SNCF, pour qui "notre vision est que le train reste la colonne vertébrale du transport collectif et de la mobilité partagée".

"Il faut être dans un écosystème ouvert, avec des accords avec des opérateurs locaux, de covoiturage, d'auto-partage, de bus, etc. L'objectif est d'intégrer un maximum de mobilités, y compris au niveau européen", a ajouté Barbara Dalibard. Ainsi, après avoir lancé son service de covoiturage iDvroom (100 000 utilisateurs en 2014), le transporteur a récemment signé un accord de partenariat avec la société américaine Zipcar, filiale d'auto-partage du loueur Avis, dont l'offre sera intégrée dans IDPass.

La SNCF a investi 120 millions d'euros sur trois ans pour ce plan destiné à développer et à simplifier les mobilités, avec pour ambition à moyen terme de faire doubler le nombre de voyages par transports en commun d'ici 15 ans.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique