Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La montagne chausse l’après ski

La saison des sports d’hiver est lancée. Pour booster ce marché en stagnation depuis plusieurs années, voyagistes et hébergeurs multiplient les services et les activités après ski.

L’hiver 2004-2005 ne restera pas dans les annales des professionnels de la montagne : le chiffre d’affaires global a reculé de 0,8 %, et le fameux quota journée/ski de 1,5 % par rapport à 2003. Mais la saison 2005-2006 devrait ragaillardir les montagnards. Car jamais les investissements consentis dans les domaines skiables n’ont été aussi importants : 419 millions d’euros (+20,2 % par rapport à 2004), répartis entre les remontées mécaniques, l’enneigement artificiel et la sécurité. Des investissements à la hauteur des enjeux : chaque hiver, les montagnes françaises accueillent 7,5 millions de visiteurs, dont 2 millions d’étrangers.

Parallèlement à ces investissements dans les domaines skiables, les 200 stations françaises (dont 101 labellisées Ski France) se diversifient, pour mieux répondre à la tendance montagne = loisirs et non plus montagne = ski. Elles multiplient les activités sportives (parapente, balade en traîneaux à chiens, acrobranche, raquettes, ski de fond…) et culturelles (spectacles, festivals, marchés de nuit…). Sans oublier les nouvelles glisses (free ride, free style, télémark…) qui bénéficient également de plus en plus d’espaces dédiés et de moniteurs pour l’initiation et le perfectionnement.

Le bien-être sur la pente ascendante

Autre moteur pour attirer la clientèle hexagonale (sur 38 % des Français partis en vacances durant l’hiver 2003-2004, seuls 8,3 % sont allés à la montagne), le bien-être, où tout est mis en oeuvre pour offrir tonus et sérénité (thermalisme, balnéothérapie, soins de beauté, programmes relaxants…). Les familles ne sont pas oubliées et les efforts portent sur les infrastructures et les services pour accueillir les enfants. Enfin, la gastronomie, très chère aux Français, prend de l’altitude cette saison, avec la mise en avant par les stations de leurs plats, fromages et alcools régionaux.

Cette tendance loisirs et détente se retrouve évidemment dans la production des TO et spécialistes de la location, qui poursuivent leur développement à la montagne. A l’exemple du Club Méditerranée, qui inaugure le 14 décembre un Village 4 tridents à Peisey-Vallandry, déclinant de nombreuses activités (raquettes, snowboard, tennis…) et doté d’un Spa de 500 m2. Lagrange propose pour sa part de nouvelles résidences Prestige équipées de hammam, fitness, sauna… Les prestations complémentaires sont également plus fournies, avec des réservations de forfaits skipass, la pré-réservation de cours, la livraison de repas ou la location de matériel de ski…

Même chose chez Pierre & Vacances, qui inclut pour la première fois cet hiver la télévision, le linge de toilette, un kit d’entretien et le ménage en fin de séjour dans le prix de ses forfaits. Le spécialiste de la location propose aussi toute une palette de services, et se développe aux Arcs et à La Mongie. Par ailleurs, six de ses résidences MGM ont été rénovées et dotées d’espaces dédiés au bien-être (massages, soins esthétiques, piscines). Quant à SkiHorizon.com, il se charge de la corvée des courses en les livrant directement sur le lieu de séjour.

Autant d’attentions et de services qui devraient séduire les Français : chez Lagrange, les réservations (au 25 novembre) sont en hausse de 13 % par rapport à la même période de l’année dernière. Et Pierre & Vacances a enregistré ses premiers clients de l’hiver dès la mi-juillet !

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique