Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Jet tours dénonce son contrat avec Selectour

La marque du groupe Thomas Cook a envoyé une lettre de dénonciation à Selectour. La fin du partenariat devrait avoir lieu le 31 janvier.

C’est fait. En toute logique, Thomas Cook a finalement dénoncé son contrat avec Selectour. Le groupe a envoyé un courrier au siège autour de Noël indiquant ne pas être d’accord avec les dispositions contractuelles consécutives à la fusion de Selectour et d’Afat, effective depuis le 1er janvier. La fin du partenariat aura lieu le 31 janvier, en même temps que celui liant Afat à TC. Ce contrat avait été dénoncé en juillet pour une mise en application fin octobre, mais avait été prolongé jusqu’à la fin de l’année 2009. Il devrait finalement prendre fin en même temps que celui de Selectour. Après avoir reçu la lettre, le siège de Selectour a envoyé un mail aux agences pour leur exposer la situation. La consigne y était claire : il est urgent d’attendre. Selon le siège, la situation devrait se décanter et une nouvelle solution devrait être trouvée courant janvier. « Ce n’est pas parce qu’un contrat est dénoncé qu’il n’est pas envisageable d’en négocier un autre dans de nouvelles conditions. Rien n’est figé », explique Alain Barruet, le responsable de l’agence Selectour Crimée Voyages. En attendant, Selectour ferait plancher une équipe de juristes pour vérifier si le contrat signé fin 2008 avec Jet tours et valable jusqu’en 2013 peut être légalement dénoncé. Il est probable que Thomas Cook fasse de même, chacun des protagonistes se basant sur une interprétation différente des accords conclus entre eux. Alain Villedieu, le responsable de l’agence Selectour Laumière Voyages est encore loin de ces querelles juridiques naissantes et n’a pas d’états d’âme. « Personne n’est irremplaçable et si le siège nous demande de ne plus vendre Jet tours nous appliquerons les directives et trouverons des solutions alternatives avec d’autres TO. Ce qui compte d’abord, c’est de gérer l’encours. » Pour l’heure, les agences Afat et Selectour ont toujours accès au stock de Jet tours et continuent d’effectuer des réservations.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique