Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

JAL achève son redressement judiciaire

La compagnie aérienne nippone Japan Airlines a annoncé que la procédure était terminée. Mais les récents événements au Japon n’incitent pas à l’optimisme pour les prochains mois.

Plus d’un an après sa spectaculaire faillite, qui a entraîné un plan de sauvetage massif sous l’égide du gouvernement japonais, la compagnie aérienne JAL en a fini avec son redressement judiciaire, a-t-elle fait savoir hier. Elle s’était déclarée en cessation de paiements en janvier 2010, croulant sous des dettes de 2 320 milliards de yens (28 milliards de dollars). Elle avait alors été placée en redressement judiciaire, tout en poursuivant son activité. En novembre dernier, le tribunal du district de Tokyo avait approuvé un plan de redressement draconien, prévoyant 16 000 suppressions d’emplois, l’abandon de plusieurs lignes et un effacement de 521,5 milliards de yens de dettes. Ce feu vert judiciaire a ouvert la voie à une injection de capital de 350 milliards de yens de la part de l’Etic, un organisme semi-public chargé de redresser les entreprises en difficulté.
Tout en annonçant la fin de la phase judiciaire de son redressement, JAL s’est bien gardée de tout triomphalisme, alors que le Japon vient d’être frappé par un violent séisme, un tsunami et un accident nucléaire majeur. « Nous ne pouvons être optimistes. Les réservations n’augmentent pas à cause des craintes et des incertitudes liées aux centrales nucléaires », a commenté le président de JAL, Masaru Onishi.