Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Hawaï : le Quai d’Orsay déconseille le sud-est de l’île

Face aux menaces d’éruption et de séismes majeurs, le ministère des Affaires étrangères recommande aux touristes la plus grande prudence.

Le Quai d’Orsay appelle les voyageurs se rendant à Hawaï à la plus grande vigilance. Alors qu’une vingtaine de touristes ont été blessés lundi, surpris par un jet de lave lors d’une promenade en bateau, le ministère des Affaires étrangères a actualisé hier ses recommandations concernant la destination. Depuis plusieurs semaines, l’île est en effet confrontée à l’éruption du volcan  Kilauea, qui a détruit des centaines de maisons et entraîné de nombreuses évacuations, sur une zone de plus en plus importante. “Le volcan reste très actif, et l’alerte est maintenue au niveau maximal par les autorités américaines depuis le 15 mai, souligne le ministère des Affaires étrangères. Les coulées de lave sont localisées dans le sud-est de l’île. Les vents transportent des fumées et gaz toxiques vers d’autres parties de l’île.”

Le sud-est de l’île déconseillé

Au-delà de l’éruption en tant que telle, ce sont aussi les tremblements de terre qui sont à craindre, ajoute le Quai d’Orsay. “Une éruption généralisée du volcan pourrait se produire. Un tremblement de terre de forte intensité pourrait également occasionner un tsunami”, avertit le ministère sur sa page Conseils aux voyageurs. “Il est impératif de ne pas se rendre dans les zones évacuées, rappelle également le Quai d’Orsay. il est déconseillé de se rendre dans le sud-est de l’île (y compris de s’en approcher par voie maritime) en raison de l’activité volcanique et sismique qui perdure. Il est recommandé, dans le reste de l’île, de suivre attentivement l’évolution de la situation et de se conformer strictement aux consignes des autorités locales. Les personnes ayant des difficultés respiratoires doivent redoubler de vigilance.” L’office de tourisme de Hawaï a publié plusieurs alertes sur son site à l’attention des professionnels du tourisme (en anglais), afin de répondre à leurs questions sur la situation de la destination via notamment une FAQ. Les voyageurs peuvent aussi se renseigner en appelant le 1-800-464-2924 ou par mail : islandofhawaii@hvcb.org.

L’OT rappelait également dès le 21 mai que le voyage est sûr dans les autres îles de l’archipel du Pacifique, qui ne sont pas impactées par l’activité du volcan.

Sur l’île d’Hawaï, en revanche, le parc des volcans, attractions très prisée, reste totalement fermé jusqu’à nouvel avis.

Selon les chiffres fournis par l’OT, Hawaï a attiré 21700 voyageurs en 2017, un chiffre en hausse de 3,2% par rapport à l’année précédente.