Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Gel des embauches chez Air France-KLM

Plombé par le ralentissement mondial du trafic aérien qui pèse sur ses ambitions, la compagnie va réduire ses effectifs de 1.000 à 1.200 cette année, sans licenciements secs.

 

Employeur de 74.000 personnes, la compagnie Air France va bloquer les embauches, ne pas remplacer les départs en retraite, ne pas renouveler les CDD pour le personnel au sol, a indiqué à l’AFP vendredi une porte-parole du groupe Air France-KLM chapotant les deux compagnies, confirmant des articles du Parisien et de la Tribune. Il n’y a pas de licenciement chez Air France, a insisté la porte-parole. La compagnie avait déjà réduit ses effectifs de 2.000 personnes en 2008, a-t-elle rappelé. En outre, la conjoncture économique continuant de se dégrader, le numéro un mondial pour le trafic international de passagers a décidé une baisse de ses capacités à l’été de 2%. Comme nombre de ses consoeurs malmenées par la crise, Air France-KLM est tombée dans le rouge sur la période d’octobre à décembre : 194 millions d’euros de perte d’exploitation, contre un bénéfice de 311 millions d’euros sur la même période de l’exercice précédent. Pour son exercice clos au 31 mars (2008/2009), le transporteur aérien dit toujours tabler sur un résultat d’exploitation positif, mais son niveau dépendra de l’évolution de la situation économique, de son impact sur l’activité du transport des passagers et surtout sur l’activité cargo. Face à la crise, Air France-KLM a par ailleurs décidé d’une nouvelle réduction du programme d’investissements de l’ordre de 1,2 milliard d’euros, dont 600 millions pour l’année à venir. Et le groupe continue à analyser l’ensemble de ses coûts afin de générer des économies supplémentaires.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique