Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

France.fr manque son lancement

Le site promotionnel, mis en ligne le 14 juillet, a dû fermer rapidement. Il a été rouvert à la mi-août sur fond de polémique autour de son coût.

Le nouveau site de promotion France.fr, devait être une vitrine pour la France et son activité touristique, il a été l’un des feuilletons à scandale de l’été. Mis en ligne le 14 juillet, le site Web officielle de l’Hexagone a dû fermer très vite. Les explications de ce bug avancées par le Service d’information du gouvernement (SIG), en charge du projet ont ensuite suscité toutes les rumeurs. Ainsi, le SIG a-t-il d’abord annoncé une surfréquentation, qui aurait fait exploser le serveur, avant de reconnaître un problème de configuration provenant de l’hébergeur. Certains invoquaient un mauvais choix initial de technologie, ou l’incompétence des créateurs. Finalement, France.fr a rouvert le 16 août, sur fond de polémique autour du coût de son développement. Selon Le Canard enchaîné, sa conception aurait nécessité près de 4 ME, incluant les frais de conception, de réalisation, de mise en service, mais aussi de corrections graphiques suite à une première version jugée insatisfaisante et de développement de logo, confié à Euro RSCG. Information aussitôt démentie par Thierry Saussez, directeur du SIG, évoquant à propos des montants présentés par l’hebdomadaire « une ineptie comptable », tout en reconnaissant qu’en plus du million d’euros engagé, le SIG était autorisé à un « montant maximum de dépenses possibles de 3 ME ». On en oublierait presque le site, qui se présente comme un portail pour les touristes, les expatriés, les investisseurs, les étrangers, etc. Autour de six rubriques plutôt bien faites (« Connaître », « Visiter », « Vivre », « Étudier », « Travailler », « Entreprendre »), les internautes accèdent à plus de 6 000 liens vers les offices de tourisme, sites du patrimoine culturel national, chaînes d’informations, sites administratifs…

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique