Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Formalités pour les Etats-Unis : la mise à jour du Quai d’Orsay

Le ministère des Affaires étrangères a actualisé ses Conseils aux voyageurs pour les ressortissants français devant se rendre aux Etats-Unis à compter du 1er avril 2016.

Après le Seto, la semaine dernière, c'est au tour du Quai d'Orsay de communiquer sur les nouvelles formalités d'entrée aux Etats-Unis.

Dans une dernière minute datée du 4 mars, le ministère français des Affaires étrangères précise les modalités décidées par le Congrès américain le 18 décembre dernier, et applicables à compter du 1 er avril prochain.

Un régime qui se durcit

A partir de cette date, seules les personnes titulaires d’un passeport électronique ou biométrique pourront bénéficier du programme d’exemption de visa. Les personnes titulaires d’autres passeports devront solliciter un visa auprès des autorités diplomatiques et consulaires américaines compétentes.

Les voyageurs entrés aux Etats-Unis avant le 1er avril en application d’un régime d’exemption de visa sont invités à vérifier que leur type de passeport les autorisera toujours à bénéficier du régime d’exemption de visa à partir du 1er avril. A défaut, ils pourraient rencontrer des difficultés à leur sortie du territoire. Il leur est donc recommandé de contacter les autorités américaines compétentes pour régulariser leur situation.

Traitement accéléré possible

Par ailleurs, les voyageurs qui se sont rendus en Iran, Irak, Syrie, Libye, Somalie, Yémen ou Soudan depuis le 1er mars 2011 et les personnes ayant la nationalité iranienne, irakienne, syrienne ou soudanaise ne peuvent plus bénéficier du régime d’exemption de visa. Ces personnes devront dorénavant solliciter un visa auprès des autorités diplomatiques et consulaires américaines.

Selon l’administration américaine, les personnes ayant besoin d’un visa en urgence pour un voyage d’affaires, ou des raisons médicales ou humanitaires, pourront bénéficier d’un traitement accéléré de leurs demandes de visa.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique