Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Exclusif : Corsair s’ouvre au tour-operating… sans TUI

C’est avec PerfectStay que la compagnie de TUI va démarrer la commercialisation de séjours, via des ventes événementielles.

C’est un secret (presque) bien caché. La compagnie Corsair, présidée par Pascal de Izaguirre, promet aux internautes une sélection de « voyages paradisiaques », négociés jusqu’à -70%. Il suffit de s’inscrire comme membre pour accéder à de telles « Escapades Corsair », à compter du 29 janvier, date de l’ouverture des ventes. Des exemples ? L’île Maurice est promise à -70%, La Réunion à -55%, la Guadeloupe à -41%.

Des ventes au nom de PerfectStay

Les prix, incluant l’hébergement en hôtel 4* et le vol, ne sont pas encore affichés. En revanche, les conditions générales de vente nous apprennent que les séjours sont produits pour la compagnie aérienne par PerfectStay. « Des offres de voyages uniques sont réservées aux clients et prospects de Corsair, précise le document de 20 pages. Le site est exclusivement édité par PerfectStay.com et les ventes sont faites au nom de (…) Perfecstay.com, Société par Actions Simplifiée au capital de 300.000€ ». Corsair n’a donc pas recours aux voyagistes de sa maison mère TUI pour monter puis commercialiser les forfaits, mais à la start-up dirigée par Laurent Curutchet (ex- DG d’Ebookers et de Lastminute). Les hôtels du groupe de tour-operating seront-ils un jour commercialisés par les « Escapades » ? L’idée ferait en tout cas du sens.

PerfectStay agit comme un TO

Créé fin 2016, PerfectStay est déjà le fournisseur d’Air France (« La collection Air France »), mais aussi d’un autre acteur des ventes événementielles, Vente-privee Le Voyage.

Immatriculée auprès d’Atout France, la jeune entreprise garantit une offre clé en main de pré-packages dans une sélection d’hôtels. PerfectStay agit comme un tour-opérateur, endossant jusqu’à la responsabilité et le marketing, et encaissant la commande. Le partenaire, lui, perçoit une commission sur les ventes, ou partage les marges. Tout simplement.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique