Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Empreinte a son site B2B et se renforce sur le « à la carte »

Après une année 2017 de transition, et un meilleur exercice 2018, le tour-opérateur spécialiste de l’Amérique latine et des Caraïbes a récemment lancé son site B2B.

Développer un outil facilitant la vente pour les agents de voyages, pour que ses équipes puissent se concentrer sur le « à la carte ». Telle était la volonté des dirigeants d’Empreinte il y a un an. C’est désormais chose faite avec le nouveau site B2B.

« C’est un site B2B qui a été créé avec Gestour et la plate-forme Orchestra, explique Nicolas Ivaldi, le directeur commercial d’Empreinte, interrogé lors de L’Échappée Maya 3.0, le plus gros éductour français au Mexique.  Il y a une connectivité avec Amadeus pour la billetterie et Gestour pour tout ce qui est terrestre. Cela marche bien. Nous enregistrons des dossiers presque tous les jours depuis un mois ». Le voyagiste souhaite que tous les agents partenaires créent leur compte sur le site, ce qui est, avec la RGPD, moins évident pour les professionnels. « C’est à nous d’aller informer les agences de notre nouvel outil », reconnait Nicolas Ivaldi.

Un site B2B qui « pousse » la République Dominicaine

Ce site devrait permettre de mieux vendre la République Dominicaine. « Car pour ce genre de destinations, il faut absolument que les produits remontent rapidement. »

La production du voyagiste se prête bien à la vente instinctive de séjours, qui peut facilement basculer sur le net. Et cela marche, l’essentiel des dossiers commercialisés via le B2B concernent l’île d’Hispaniola. Aujourd’hui, est chargé l’intégralité de la production balnéaire du Mexique, de la République Dominicaine, Varadero (Cuba) et les circuits Empreinte dans le Yucatan et au Costa Rica (avec dates garanties).

Ces quatre pays sont le « Big Four » du tour-opérateur spécialiste de l’Amérique latine et des Caraïbes. « En 2018, nous avons emmené 1 900 pax à Cuba en 2018, et un peu plus de 1 500 au Mexique, où Empreinte dispose de son propre réceptif, Pasion Latina, ce qui lui permet de maîtriser la destination sous tous ses aspects », précise Nicolas Ivaldi. Viennent ensuite la République Dominicaine et le Costa Rica, sur lequel Empreinte a réalisé une excellente année en 2018 avec 450 passagers.

Une équipe « à la carte » multipliée par deux

Ce qui a permis au TO de remonter son chiffre d’affaires de 11 millions d’euros en 2017 (contre 11,4M€ en 2016) à 13,1 millions d’euros en 2018. « Empreinte continue de gagner de l’argent », se réjouit Nicolas Ivaldi. Désormais, la priorité de l’année sera  de remonter sur les portails des réseaux partenaires (tous sauf Leclerc NDLR). Cela devrait être fait à la rentrée. » Mais aussi de consolider le Costa Rica, sécuriser les produits Cuba et surtout développer encore un peu plus le «  à la carte », véritable atout d’Empreinte.

C’est pourquoi le voyagiste cherche à recruter. «  Avec désormais quatre personnes spécialisées dans le sur-mesure, nous avons doublé notre équipe . Ce qui nous permet d’avoir des délais de devis beaucoup plus rapides. » Désormais, Empreinte cherche des profils d’agents de réservation et à la production (technicien Input).


La Fiesta Maya reconduite

A partir du 15 mai, Empreinte reconduit sa Fiesta Maya. Pour tout séjour de 7 nuits minimum avec transport au départ de France, réservée via le site B2B,  Empreinte appliquera une réduction automatique de 150 euros par passager. L’opération est valable jusqu’au 31 aout.


 

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique