Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Delta, China Eastern, Virgin : Air France-KLM renforce ses alliances

Grandes manœuvres capitalistiques chez Air France-KLM. Soulagée par l’accord trouvé avec les pilotes et la création de sa low cost Joon, le groupe entend bien retrouver une place majeure sur le marché de l’aviation mondiale.

Une semaine après le lancement de Joon, la filiale à coûts réduits d'Air France, le groupe Air France-KLM a annoncé, jeudi 27 juillet, une prise de participation dans Virgin Atlantic et l'entrée dans son capital des compagnies Delta et China Eastern, à hauteur de 10% chacune, pour une valeur totale de 751 millions d’euros.

Delta et China Eastern seront représentées au conseil d'administration. Elles se sont engagées à ne pas dépasser 10% du capital pendant cinq ans et à ne pas céder leur participation à une autre compagnie aérienne sans l'accord d'Air France-KLM.

Les liquidités de ces capitalisations vont permettre à Air France-KLM de se désendetter, mais aussi de financer le rachat de 31% de la compagnie Virgin Atlantic qui va coûter 246,5 millions d'euros. Air France-KLM deviendra ainsi le deuxième actionnaire de la compagnie fondée par Charles Branson, après Delta Air Lines.

Des alliances vers l'Ouest et l'Est

Le groupe a également publié un résultat d'exploitation de 353 millions d'euros au premier semestre, en hausse de 135 millions par rapport à la même période de l'an dernier. "Nous sommes dans une dynamique très positive", a confirmé le PDG du groupe Jean-Marc Janaillac, au cours d'une conférence de presse.

Bientôt les deux co-entreprises transatlantiques que sont Air France-KLM, Delta et Alitalia d'une part, et Delta et Virgin Atlantic d'autre part se regrouperont pour n'en former qu'une seule. Unique au monde, cette joint-venture détiendra un quart du marché de l'axe transatlantique. L'objectif pour Air France étant bien sûr de reprendre la main sur ce marché hautement concurrentiel attaqué depuis un an par des compagnies low-cost long-courriers mais aussi en Asie, où les compagnies du Golfe sont largement leaders.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique