Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Comment New York City rénove, du tarmac au plafond, ses 4 aéroports

Plus de 16 milliards de dollars sont investis dans la refonte des aéroports de LaGuardia, John F. Kennedy, Newark et New York International at Stewart Field. Les ouvertures progressives des nouveaux terminaux commenceront dès la fin 2018.

2019 s’annonce comme une « Monumental Year », une année chargée pour New York tant du point de vue des nouveautés hôtelières, culturelles, événementielles que des infrastructures, et plus particulièrement aéroportuaires qui sont essentielles pour l’accueil des visiteurs américains et internationaux.

Ainsi, plus de 16 milliards de dollars sont actuellement investis par l’Etat de New York et des opérateurs privés pour rénover et accroître les capacités des quatre plates-formes aéroportuaires de Big Apple. Détruit par phase depuis l’été 2016, LaGuardia Airport se présentera sous un unique terminal tout en longueur dont les nouveaux espaces ouvriront successivement entre fin 2018 et 2021. Fort de cet investissement de 4 milliards de dollars (3,4Md€), l’aéroport du Queens pourra ainsi remonter en puissance avec l’objectif de traiter 34 millions de passagers en 2030. Le Terminal C notamment sera réservé aux opérations de la compagnie Delta Air Lines.

Les travaux sur John F. Kennedy Airport (ci-dessus) qui s’élèvent à eux seuls à 10 milliards de dollars (8,5 Md€) visent également à unifier l’aéroport en agrandissant ou en édifiant de nouveaux terminaux. « JFK » doit ainsi devenir un aéroport plus connecté et respectueux de l’environnement, et surtout pouvoir passer de 60 millions de passagers en 2016, à 75 millions dans les années 2020. Cette plate-forme verra en outre l’ouverture l’an prochain du TWA Hotel (photo ci-dessous) qui intègrera l’ancien TWA Flight Center dont les lignes futuristes n’ont pas vieilli depuis 1962. Outre 552 chambres, des espaces meetings (pouvant accueillir jusqu’à 1400 personnes), 6 restaurants et 8 bars, l’établissement hôtelier abritera un musée consacré à TWA et à la grande époque des jets.

Essor de New York International et Stewart Field, avec Norwegian

Pour 2,4 Md$, un nouveau Terminal 1 est également en cours de réalisation sur l’aéroport Newark Liberty International Airport qui ouvrira par étapes entre 2020 et 2022. Enfin, Stewart International fait l’objet de toutes les attentions depuis que des compagnies low cost long-courrier comme Norwegian y ont jeté leur dévolu. Les investissements ne se comptent toutefois pas ici en milliards de dollars mais seulement en millions, 34 M$ très exactement. Rebaptisée New York International at Stewart Field, la plate-forme est appelée à grandir au rythme de l’augmentation des vols transatlantiques mais aussi des dessertes nationales. Le jeune aéroport reste toutefois éloigné de New York et non connecté au réseau ferroviaire et du métro de New York City. « Le meilleur transfert est d’emprunter le Stewart Express Bus qui relie en 60 à 80 minutes selon la circulation l’aéroport au Port Authority Bus Terminal situé à Midtown Manhattan », nous a expliqué Fred Dixon, président et CEO de NYC & Company, lors du dernier IPW, le salon américain du tourisme qui s’est tenu du 19 au 24 mai à Denver.

Ces investissements dans les aéroports sont pour lui essentiels afin de renforcer la qualité de l’accueil et de service de la destination. Et l’enjeu est grand au niveau local comme national. New York représente en effet « le triplé gagnant pour le tourisme américain » selon Fred Dixon : 1ère destination avec 65,1 millions de visiteurs attendus en 2018 dont 13,1 de touristes internationaux, 1ère sur les dépenses touristiques estimées à 45 milliards de dollars (soit 38,5 Md€) et 1ère sur l’impact économique global, soit 65 milliards de dollars (55,7 Md€). Et l’engouement ne se dément pas, au gré de la régénération constante de la « ville qui ne dort jamais ».

Dans la même rubrique

Les commentaires sont fermés.