Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Chypre, Slovénie, Turquie, Malte, Hongrie : le point sur les conditions d’entrée et de séjour pour les voyageurs

Assouplissements des formalités pour Chypre, la Hongrie et la Turquie, spécificité de certaines exigences sanitaires pour Malte ou la Slovénie : ce qu’il faut savoir.

Chypre : la France passe en vert

Depuis le 1er juillet 2021, la France est placée en catégorie verte par Chypre, ce qui signifie que le test ou la vaccination ne sont plus exigés pour voyager vers ce pays, informe le Quai d’Orsay dans ses Conseils aux voyageurs. Ces conditions d’entrées sont soumises à réévaluation hebdomadaire par les autorités chypriotes, il convient donc de les vérifier régulièrement. Il est en revanche toujours nécessaire de remplir le CyprusFlightPass au préalable. Ainsi que le souligne le site du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, il reste « vivement recommandé de disposer du certificat vert européen (GreenPass), attestant une vaccination complète, le rétablissement de la Covid ou un résultat de test négatif ». Pour les vols en correspondance, il est également nécessaire de se renseigner au sujet des règles en vigueur dans le pays de transit (formulaire, tests, modalités de prise en compte des vaccins), précise également le Quai d’Orsay.

Slovénie : certaines régions françaises classées orange, rouge ou rouge foncé

Ainsi qu’en informe le Quai d’Orsay, la plupart des régions du territoire français sont placées sur la liste verte des autorités slovènes. Mais attention, certaines régions sont sur les listes de couleur orange, rouge ou rouge foncé. Afin de connaitre les conditions d’entrée en Slovénie, les restrictions sanitaires et les exceptions relatives à sa région, il convient de consulter le site de l’ambassade de France en Slovénie. A l’heure où nous rédigeons ces lignes, l’Ile-de-France, Auvergne Rhône-Alpes et Guadeloupe sont en orange. La Réunion est sur la liste rouge, et la Guyane sur la liste rouge foncé établie par la Slovénie. La situation évoluant rapidement, il est impératif de s’informer sur l’état de la situation sanitaire et sur les modalités d’entrée sur le territoire slovène avant d’entreprendre son voyage.

Malte : attention, une seule dose de vaccin ne suffit pas pour les voyageurs guéris du Covid

Pour se rendre à Malte depuis la France, toute personne âgée de 5 ans ou plus doit présenter soit un certificat de test PCR négatif de moins de 72 heures soit son certificat européen numérique Covid, indique le Quai d’Orsay. Attention, à l’instar d’autres pays (comme l’Ukraine par exemple), Malte considère qu’un schéma vaccinal complet suppose deux doses de vaccination. Les voyageurs dont le certificat Covid numérique UE indique qu’ils ont été positifs puis ont eu une seule dose de vaccination doivent donc présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures. Par ailleurs, tout voyageur se rendant à Malte par voie aérienne est tenu de se munir d’un formulaire de déclaration de voyage et d’un formulaire de localisation de passager (disponibles en ligne, uniquement en anglais) à remettre soit à la compagnie aérienne assurant son vol à destination de Malte, soit dans un espace dédié du terminal d’arrivée de l’aéroport international de Malte.

Turquie : exemption de tests PCR pour les voyageurs vaccinés

Depuis le 1er juillet 2021, de nouvelles dispositions régissent le franchissement des frontières aériennes, terrestres et maritimes de la Turquie. A l’exception de certains pays de provenance, dont la France ne fait pas partie, tous les voyageurs vaccinés depuis au moins 14 jours ou guéris du Covid au cours des six derniers mois sont exemptés de test PCR et de quarantaine s’ils peuvent produire un certificat de vaccination ou de guérison, indique le Quai d’Orsay. A défaut, ils doivent présenter un test PCR négatif réalisé 72 heures avant l’arrivée en Turquie ou un test antigénique négatif de moins de 48 heures. Les passagers en provenance de France pourront être soumis à leur entrée sur le territoire turc à des tests PCR. Dans l’attente du résultat du test, les voyageurs peuvent poursuivre leur trajet jusqu’à leur destination finale en Turquie. Si le résultat du test est positif, ils doivent se soumettre à un isolement de 14 jours dans le lieu de leur choix. Cet isolement pourra être interrompu en cas de test PCR négatif au 10e jour. Si un variant est détecté, la fin de la quarantaine est conditionnée à un test négatif réalisé au 14e jour.

A noter que la Turquie figure en orange sur la carte établie par la France. Les personnes non vaccinées doivent justifier d’un motif impérieux (voir le détail des formalités imposées par la France pour des voyages depuis et vers la Turquie ici.)

Hongrie : pass sanitaire demandé seulement à partir de 18 ans

Depuis le 1er juillet 2021, la Hongrie autorise l’entrée des personnes titulaires du certificat numérique Covid-19 européen, rapporte le Quai d’Orsay. Ce document n’est pas demandé aux mineurs de moins de 18 ans qui les accompagnent. A noter également que depuis le vendredi 2 juillet, les restrictions sanitaires ont encore été assouplies en Hongrie, avec notamment la fin de l’obligation du masque dans les transports en commun et les magasins, et l’accès désormais possible sans la carte d’immunité hongroise ou le certificat numérique européen aux restaurants, hôtels, lieux de loisirs (bains), salles avec des places assises à réserver, pour des événements culturels, des conférences. La carte d’immunité hongroise ou le certificat européen restent obligatoires pour les événements sportifs, les spectacles de musiques et de danses dans des salles fermées ou dans des espaces extérieurs accueillant plus de 500 personnes.

Attention, les formalités pouvant évoluer rapidement, il convient de s’informer très régulièrement d’une possible réactualisation des conditions d’entrée et des exigences sanitaires, pour toutes les destinations.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique