Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

British Airways a bien résisté à la cherté du pétrole en 2004/05

Sur l’exercice achevé fin mars, le transporteur aérien britannique a dégagé un résultat avant impôts de 415 millions de livres (607 M€).

British Airways (BA) a en outre réussi à rester dans le vert au quatrième trimestre, avec un bénéfice de 5 millions de livres, là où les analystes attendaient une perte en raison de la flambée des prix du pétrole lors des trois premiers mois de l’année 2005.

« Ce sont de bons résultats, obtenus grâce à une maîtrise continue des coûts et une demande forte pour nos produits », s’est félicité le directeur général de BA, Rod Eddington, qui quittera ses fonctions en septembre pour laisser la place à l’ancien patron d’Aer Lingus, l’Irlandais Willie Walsh.
Rod Eddington, aux commandes de BA depuis mai 2000, avait mis en place un plan d’économies drastiques au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, qui a conduit à la suppression de quelque 13 000 emplois.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique