Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Belmond veut doubler son portefeuille mondial

 » Le groupe engage une importante stratégie de développement pour les cinq années à venir, et veut se donner plus de visibilité sur le marché français. »

Changement d’ère au sein du discret groupe Belmond. Sous l’impulsion de son nouveau PDG, Roeland Vos, arrivé l’an dernier, le groupe a décidé de passer à la vitesse supérieure.

L'ex-groupe Orient-Express Hotels, rebaptisé Belmond en 2014, annonce en effet de fortes ambitions : doubler son portefeuille dans les cinq années à venir. Positionné sur le segment luxe, Belmond possède actuellement une cinquantaine de "produits" : des hôtels d’exception, comme le Copacabana Palace, à Rio de Janeiro, mais aussi des trains, dont le mythique Venice Simplon-Orient Express ou encore des croisières fluviales très haut de gamme. 

Gagner en visibilité

L'objectif de l'entreprise basée à Londres est donc désormais d'étendre ce luxueux portefeuille à une centaine de produits, partout à travers le monde.

"Nous allons racheter des produits, mais aussi créer des joint-venture, et passer des contrats de management avec des propriétaires, un peu à la Marriott, tout en restant sur un positionnement extrêmement luxe", détaille Arnaud Champenois, le nouveau Senior Vice-President Brand & Marketing de Belmond. 

Ce nouveau plan stratégique prévoit aussi de faire évoluer l’existant, avec la rénovation et l’extension de certains établissements.

Autre objectif : gagner en visibilité, notamment sur le marché français. Belmond lancera en ce sens une nouvelle campagne de communication, en septembre. L’occasion pour la marque d’affirmer son positionnement. "Nous ne voulons pas être perçus comme des hôteliers mais comme une marque du voyage. Notre ambition est de se repositionner sur le marché comme un acteur du voyage de luxe, d’un voyage où l’on prend son temps, dans un monde obsédé par la vitesse."

Paris parmi les implantations stratégiques

Ciblant les CSP+, le groupe compte de nombreux clients anglais et américains, qui représentent l’essentiel de ses ventes. Son intention est désormais de devenir une plate-forme mondiale, et de cibler de nouveaux marchés, comme l’Asie, mais aussi de se développer davantage auprès de la clientèle française.

Paris fait d'ailleurs partie des destinations stratégiques dans les projets de développement hôteliers du groupe, qui se montre à l’affût d’une opportunité pour s’implanter dans la capitale, où il est encore absent.

L'offre de Belmond dans l'Hexagone se réduit actuellement à trois croisières fluviales, en Bourgogne (avec cinq péniches), en Alsace et en Champagne, les deux dernières venant tout juste d’être commercialisées.

Une autre des grandes nouveautés de 2017 concerne le Pérou, avec le lancement d'un nouveau train de luxe, au départ de Cuzco, à partir de mai 2017.

2018 s’annonce aussi prometteuse, avec l’inauguration de trois luxueuses suites à bord du Venice Simplon Orient-Express.