Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Barteo.com mise sur les enchères inversées

«Nous donnons du pouvoir aux hôteliers et aux consommateurs », souligne Tony Grippon, cofondateur de Barteo.com. La start-up parisienne invite les hôteliers à fixer leurs prix de vente, en fonction de leur taux d'occupation, et les rabais qu'ils sont prêts à consentir. Un hébergeur pourra, par exemple, décider d'être au tarif minimal de 200€ le samedi et de

Un prix variable

Les hôteliers donnent à Barteo.com leurs prix publics, affichés sur le site, et leur marge de négociation (confidentielle).

|

Une négociation rapide

L’internaute propose son propre prix. L’hôtelier accepte, refuse, ou envoie une contre-proposition. Barteo promet une réponse instantanée.

|

Un inventaire français

Le site se fixe pour objectif de référencer, fin 2014, environ 1 000 hôtels 3 à 5*, principalement en France.

|

Les plus

– Un outil de yield managementL’hôtelier paramètre lui-même ses prix de vente, selon les jours et les périodes de l’année, ainsi que les rabais maximaux. Pertinent pour des invendus de dernière minute.- Une commission raisonnableLe taux de commission varie entre 14% et 17%, soit un niveau infé

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique