Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Bali prévoit de rouvrir aux touristes étrangers en septembre

Alors que l’épidémie continue de progresser dans l’archipel indonésien, les autorités ont indiqué que Bali devrait à nouveau accueillir les touristes internationaux à partir du 11 septembre, sans donner pour le moment plus de précisions.

Bali n’envisage pas le retour des touristes étrangers avant le mois de septembre. C’est ce qu’ont annoncé les autorités locales, qui ont pour le moment fixé l’échéance du 11 septembre. L’île de l’archipel d’Asie du Sud-Est, très appréciée des Australiens et des Chinois, a été désertée par les touristes, à mesure que l’épidémie progressait, une situation menant de nombreux hôtels, restaurants et opérateurs du secteur au bord de la faillite. Pour l’heure, les autorités balinaises n’ont pas encore indiqué si l’arrivée de tous les touristes étrangers pourrait être autorisée en septembre, ou si l’ouverture serait restreinte à des voyageurs en provenance de certains pays. L’Indonésie a fermé ses frontières aux étrangers non résidents au mois de mars pour tenter de contenir la propagation du virus. L’île compte 1.900 cas d’infection au coronavirus et 23 morts, selon les statistiques officielles basées néanmoins sur un nombre très limité de tests. L’Indonésie dans son ensemble continue à voir une augmentation régulière du nombre de cas de coronavirus à près de 65.000 personnes infectées et 3.241 morts, soit le plus lourd bilan d’Asie du Sud-Est.

Des webinars pour se former, en attendant la reprise

En 2019, l’Indonésie a accueilli plus de 15,8 millions de touristes internationaux dont près de 284 000 Français, un chiffre en légère baisse par rapport à l’année précédente (-1,43%). Pour maintenir le lien pendant cette période sur le marché français, l’Office de tourisme d’Indonésie a lancé des webinars permettant aux professionnels de se former sur la destination. La première session était consacrée aux trésors de Bali. La ministre du Tourisme d’Indonésie, Nia Niscaya, le blogueur voyage Richard Saint-Gilles, et Eka Moncarre, directrice de l’OT d’Indonésie en France ont animé cette session de formation online, une première en France pour la destination. D’autres webinars, sur d’autres thématiques sont annoncés. Pour faire patienter les amoureux de l’indonésie et de sa gastronomie, l’OT vient également de lancer en collaboration avec le magazine Bumbu le premier magazine digital français consacré aux saveurs indonésiennes. Il est gratuit, et en ligne depuis le 1er juillet.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique