Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Depuis Paris, Aegean facilite la connexion aux croisières du Pirée

Pour ses 10 ans en France Aegean continue de grandir. Malgré la saisonnalité de la Grèce ses résultats sont excellents.

Même si on observe une retombée de la folie de ces dernières années pour la Grèce, la compagnie Aegean Airlines se porte bien. Très bien même. Fait rare dans l’aérien, depuis 2012, elle est rentable. Dans le même temps elle a multiplié par deux son offre de siège entre Paris et Athènes. Passant de 7 vols par semaine entre la France et la Grèce, à plus de 100 vols au cœur de l’été en 2019.

« Mais en hiver nous n’en avons qu’une trentaine », précise Pierre Emmanuel Duband, désormais directeur des ventes international. Car la saisonnalité est encore très forte en Grèce, ce qui freine la croissance de la compagnie. Une image que le pays souhaite absolument casser. Il suffit de voir le slogan choisit par l’Office de tourisme de la Grèce sur leur plaquette durant l’IFTM : « A 365 day destination ».

« A partir de la Toussaint tout est fermé »

Mais pour étendre la saison il faut que les hôtels, les restaurants, les activités  soient ouverts. « Chypre est ouverte toute l’année, la Tunisie également, mais ce n’est pas le cas en Crète (Grèce), qui est situé aux mêmes latitudes. C’est simple, après la Toussaint en Grèce tout est fermé ! », appuie le dirigeant. Malgré ces problèmes de saisonnalité la Grèce devrait tout de même accueillir 30 millions de touriste en 2019.

Et Aegean a d’autres leviers de croissances. L’arrivée de deux nouveaux appareils tout d’abord, avec un A 320 ne en décembre 2019 et un A321 neo en 2020. En plus des économies de carburant, ces deux appareils permettront d’augmenter la capacité de 6 sièges.

Premier « night stop »

Enfin Aegan, pour la première fois de son histoire, va proposer un « night stop » à Paris. Avec ce nouvel horaire, qui permettra des départs à 7h30 de Paris pour une arrivée à 11h45, la compagnie grecque veut viser la clientèle qui souhaite prendre des bateaux de croisières au Pirée.

« Nous allons aussi pouvoir attaquer le segment affaires qui nécessite des fréquences mais surtout des horaires. Auparavant le premier vol partait à 12h de Paris… », poursuite Pierre-Emmanuel Duband.

Avec une augmentation de 82,6% à 83,8% du taux de remplissage en 2019, avec notamment une augmentation de 11% sur l’international, la compagnie voit déjà la fin de l’année sereinement. En 2019, Aegean a déjà transporté 11,6 millions de passagers. « Nous avons été très peu impacté par les déboires de Thomas Cook », indique le directeur des ventes.


  • En France Aegean vole depuis Paris, Nice, Marseille, et à Noël également depuis Bordeaux Nice, Toulouse et Lyon.
  • La compagnie dessert en direct les villes d’Athènes, Thessalonique, Héraklion, Kalamata, Rhodes.
  • La compagnie va lancer une deuxième fréquence sur l’axe Lyon-Rhodes en J4, en plus du J7.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique