Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Au grand dam des TO, les parcs nationaux américains augmentent leurs prix

Une augmentation des droits d’entrée sera appliquée pour visiter les parcs nationaux américains plébiscités par les touristes. Un système de contrôle de la fréquentation est également à l’étude.

Lors du salon américain du tourisme IPW 2018 à Denver, la question de l’augmentation au 1er octobre 2019 des tarifs d’entrée dans les parcs nationaux américains était sur toutes les lèvres des voyagistes présents. Et pour cause,par voie de conséquence, le prix de certains voyages dans l’Ouest américain risque d’augmenter.

Cette mesure concernant la CUA (Commerce Use Authorization), destinée aux professionnels, doit permettre d’améliorer les infrastructures d’accueil du public et de protéger ces sites d’une sur-fréquentation, tout comme l’instauration de quotas dans plusieurs parcs. Ainsi en a décidé le National Park Service (NPS) qui gère depuis 1916 plus de 400 parcs nationaux.

Une hausse de 5$ par personne présente dans le véhicule ou l’autocar

Si le tarif du pass annuel restera inchangé à 80 dollars pour les individuels, la hausse atteindra 5$ par personne pour la visite d’un parc sans cette carte. L’augmentation sera plus élevée pour les groupes avec une CUA à régler pour certains parcs nationaux plus un droit d’entrée de 5$ pour chaque personne présente dans l’autocar. Seuls le chauffeur et le guide seront exemptés de cette majoration

« Les montants n’ont pas encore été arrêtés et dévoilés, tient à rassurer Geoffrey Duval, le président de l’Office du tourisme des Etats-Unis en France. Les agences de voyages ne doivent pas s’inquiéter. Il n’y a pas de changement pour l’été 2018 et la saison 2019. C’est en 2020 que cette mesure se fera sentir sur les prix des voyages et, plus particulièrement, sur ceux des circuits accompagnés ».

Réduire le nombre de parcs visités ?

La question sera particulièrement complexe et chère pour les groupes dont les circuits comprennent la visite de plusieurs parcs nationaux. Les TO devront trouver des solutions pour rester dans des prix acceptables, peut-être en réduisant le nombre de parcs nationaux visités. Il faudra alors faire des arbitrages – très difficiles – entre Yellowstone, Grand Canyon, Zion, Arches, Yosemite, Bryce Canyon, Muir Woods ou encore Rocky Mountain National Park.