Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air France : les pilotes donnent le feu vert à l’essor de Transavia

Le Syndicat National de Pilotes de Ligne (SNPL) a donné son accord ce lundi pour des négociations autour du développement de Transavia, filiale d’Air France-KLM.

Le principal syndicat de pilotes d’Air France a approuvé à 97% une motion donnant le feu vert à des négociations pour déplafonner la limite actuelle de quarante appareils dépendant de Transavia. Ce plafonnement est en vigueur depuis un accord datant de 2014. Et l’ouverture d’un nouveau cycle de négociations intervient alors que la limite est presque atteinte, avec 38 appareils en service actuellement.

Guillaume Gestas, président du SNPL-Air France et commandant de bord chez Transavia, indique dans un communiqué que le développement de Transavia est « une opportunité pour les emplois et les carrières des pilotes d’Air France » et que le SNPL « s’engage avec confiance afin de trouver les modalités d’un accord qui permette à Transavia de devenir un acteur low cost majeur ». Guillaume Schmid, vice-président du SNPL, souilgne que le syndicat s’est donné comme objectif de trouver un accord d’ici le mois de juillet. Pour lui, Transavia « est un moyen d’attaquer les low-cost qui mènent une stratégie offensive en France ».

La stratégie du groupe suscite toutefois des inquiétudes chez les autres syndicats. Vendredi 24 mai, douze organisations syndicales, inquiètes des mesures de mise en valeur des compagnies à bas coût du directeur général d’Air France Benjamin Smith, ont adressé un courrier à ce dernier. Objectif : organiser une rencontre entre syndicats et président pour un éclairage du projet industriel en cours.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique