Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Aérien : que se passe-t-il sur les A220 d’Airbus ?

Un A220 d’airBaltic a été dérouté sur Bordeaux. Ce n’est pas la première fois que des défaillances moteurs sont signalées sur cet appareil.

Mercredi un Airbus A220 de la compagnie airBaltic a dû atterrir d’urgence à Bordeaux à cause d’un problème de moteur, selon le transporteur letton. L’avion, qui volait entre Riga (Lettonie) et Malaga (Espagne) s’est posé sans encombres.

Le Bureau français d’enquêtes et d’analyses pour la sécurité de l’aviation civile a ouvert une enquête qu’il a déléguée à son homologue américain, le NTSB, sur ce qu’il a qualifié d’«incident grave» sur Twitter. Si le NTSB est compétent, c’est parce que les moteurs sont conçus par une entreprise américaine (Pratt & Whitney). Cet incident fait suite à une série de problèmes qui touche les A 220. En moins de huit mois, c’est le quatrième fois qu’un A220 doit se poser en urgence.

En juillet 2019, une pièce d’un des moteurs d’un A220 de la compagnie Swiss était tombée en pleine campagne française. Les 16 septembre et 15 octobre, des incidents sur des vols Swiss entre Genève et Londres avaient conduit à l’atterrissage d’urgence de l’appareil. A la suite du dernier incident, les vingt-neuf A220 de Swiss avaient même été cloués au sol le temps d’inspecter les moteurs.

Cinq compagnies concernées

L’A220, appelé auparavant CSeries, est construit par l’avionneur canadien Bombardier, qui a été racheté par Airbus en 2018. Pratt & Whitney, l’entreprise américaine qui fabrique les moteurs de cet appareil, a indiqué à Reuters qu’elle préparait actuellement une mise à jour logicielle afin de corriger des défaillances qui font vibrer les moteurs de l’A220.

Depuis plusieurs années les motoristes doivent fournir, à chaque nouvelle génération d’avions, des moteurs toujours plus économiques et moins bruyants. C’est le cas du GTF (Geared Turbo Fan) de Pratt & Whitney « Pure Power » qui équipe les A220. Selon les spécialistes, il réduit la consommation de carburant de 20%, les émissions de gaz à effet de serre de 50% et le bruit de 75%. Mais ces sauts technologiques induisent également parfois des problèmes de maturité. En espérant que ce ne soit pas au dépend de vies humaines. Actuellement cinq compagnies exploitent ce tout nouvel appareil : Swiss, airBaltic, Delta Airlines, Koréan Air et Air Canada.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique