Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Aérien : le profil type du passager français

La DGAC vient de publier son enquête nationale auprès des passagers aériens pour l’année 2015-2016. Très complète, elle a été réalisée auprès de 41 000 passagers aériens dans les salles d’embarquement de douze aéroports de la métropole.

Selon l’enquête de la DGAC, les passagers aériens au départ des principaux aéroports français sont en courte majorité des hommes (53%), et ont pour 65% d’entre eux entre 26 et 55 ans. Ils sont, pour plus de la moitié, de nationalité française, mais les résidents dans Union Européenne (hors France) constituent quand même 16% des passagers.

De la France, vers l’Union Européenne

Leur destination finale est majoritairement l’Union européenne (64%), dont 16,3% la métropole, 8,6% le Royaume-Uni, tandis que 7,8% se rendent en Italie et 7,5% en Espagne. Ces passagers réservent leurs billets en moyenne 53 jours à l’avance, et voyagent globalement accompagnés (dans 52% des cas).

Le transport aérien commercial a, en France, une clientèle qui voyage essentiellement pour des motifs de loisirs (vacances, achats, événements sportifs ou culturels : 49 %). Les motifs professionnels ne représentent que 28% des voyages. La durée moyenne des séjours des passagers atteint 18 jours, avec une dépense moyenne de 901€ par séjour. Les principaux modes d’accès à l’aéroport sont la voiture (43% dont 29% en mode dépose) et les transports en commun (23%).

Des points de fidélité peu utilisés

Deux modes d’enregistrement coexistent : internet (48%) et le comptoir de la compagnie (37%), encore très utilisé notamment car, dans 64% des cas, des bagages ont été enregistrés. Enfin, 30% des voyageurs sont en correspondance dans l’aéroport, avec de grandes disparités entre les aéroports concernés.

Seulement 21% des passagers ont un billet payé par leur entreprise, alors que 65% des passagers ont payé eux-mêmes leur billet. Et si 4 voyageurs sur 10 adhèrent à un programme de fidélité, peu de billets d’avion semblent achetés avec des points fidélité (6%).

DGAC

Voir l’intégralité de l’étude ici.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique