Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

30 millions de visiteurs dans les parcs de loisirs français en 2012

Le marché mondial des parcs de loisirs reste en croissance malgré la crise. En France, le secteur a attiré 30 millions de visiteurs l’an dernier pour un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros.

Tout le secteur est réuni jusqu’à vendredi 20 septembre Porte de Versailles à Paris, dans le cadre de l’Euro Attractions Show. Le salon a en effet choisi Paris pour sa dixième édition, qui accueille plus de 8 000 professionnels de l'industrie des attractions et des loisirs en Europe, et regroupe des parcs à thèmes, parcs aquatiques, zoos, aquariums, musées et casinos.

Un chiffre d'affaires mondial de 8,6 milliards d'euros

Ce secteur a représenté un chiffre d'affaires de 8,6 milliards d'euros en 2012 en Europe, selon l'Association professionnelle mondiale des parcs d'attractions (IAAPA). Pour Jakob Wahl, le directeur des programmes de l’association, "le marché français est très dynamique, les parcs français sont très innovants. Disneyland Paris a reçu le prix du meilleur spectacle avec Disney Dreams lancé l'an dernier, le Futuroscope a très bien marché avec Arthur et les Minimoys, le Puy du Fou est une réussite…. et il y a aussi des parcs régionaux qui marchent très bien".

300 sites en France

La France compte à elle seule environ 300 sites d'attractions et de loisirs, y compris les parcs aquatiques comme Marineland à Antibes ou Aquaboulevard à Paris. Elle compte sur son sol, avec Disneyland Paris, le plus gros parc européen en termes de fréquentation (16 millions de visiteurs annuels), mais aussi le parc cinématographique Futuroscope, le Parc Astérix ou encore le Puy du Fou centré sur le thème de l'histoire et sacré meilleur parc l'an dernier par l'industrie mondiale.

Un savoir-faire français à exporter

"Certains modèles de parcs français sont aujourd'hui exportés à l'international", indique Jakob Wahl. Les parcs français ont "une richesse et un savoir-faire d'innovation et de créativité" reconnus dans le monde entier et la France gagnerait à mettre encore mieux l'accent sur l'exportation de son expertise vers l'Asie par exemple, où ce secteur des attractions et loisirs est en nette croissance.

Le secteur en France a attiré au total 30 millions de visiteurs l'an dernier, pour un chiffre d'affaires de deux milliards d'euros.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique