Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Le taux de départ en vacances recule de deux points

| | | | | | | | | | par
Le taux de départ en vacances recule de deux points
Le taux de départ en vacances recule de deux points
© Fotolia

Raffour Interactif a dévoilé ce matin son baromètre annuel des vacances. Nous en publions les grandes conclusions, et l'évolution du taux de départ sur 13 ans.

Une mauvaise nouvelle peut en cacher une bonne, pour les professionnels du voyage : 60% des Français sont partis en séjours d’agrément en 2015*, ce qui représente une diminution de 1,7 point en comparaison avec 2014. Mais, le nombre de personnes qui ont consommé plusieurs types de séjours a augmenté de 4 points l'an passé. Autrement dit, les 19,3 de multi-partants sont une population en croissance, ce qui confirme une hausse des inégalités au regard des voyages loisirs. Telles sont les tendances soulignées par le Baromètre Opodo 2016, réalisé par le cabinet d'études Raffour Interactif.

S'agissant des destinations, 79% de nos compatriotes ont choisi la France l’an passé (contre 77% en 2014), et 35% l’étranger ou les DOM/TOM (contre 37%). Quant à leurs dépenses, elles sont plus que jamais optimisées : "Le budget par foyer diminue de 13% pour le long séjour principal, à 1747 euros", indique Guy Raffour, fondateur du cabinet éponyme.

Le mobile monte à 39% dans les usages

Autre conclusion intéressante de cette étude, encourageante pour les acteurs fortement investis sur Internet : 77% des Français partis ont préparé leurs séjours ou week-ends en ligne (+ 6 points versus 2014), et 49% ont réservé en ligne tout ou partie de leurs séjours (+ 4 points), en payant intégralement en ligne. Un double record. "Ce taux de 49% est d’autant plus significatif qu’une partie des Français effectuent des séjours non marchands en France, en recourant souvent à leur véhicule personnel, ce qui diminue de facto leur réservation de transport", explique Guy Raffour.

Sans surprise, le m-tourisme poursuit son envolée : le taux de préparation ou de réservation sur les smartphones et les tablettes grimpe à 39% en 2015 parmi les Français qui ont plié bagages, contre 32% un an plus tôt. A titre d'exemple, 25% des réservations du groupe Odigeo sont réalisés sur les canaux mobiles incluant les tablettes sur le trimestre octobre-décembre 2015, en France comme sur l'ensemble des marchés.

Le Baromètre 2016 a été réalisé en janvier et février 2016, auprès de 1030 Français représentatifs de la population Française de 15 ans et +, en face à face à domicile, avec application de la méthode des quotas. L'étude, menée pour la 14e année et résumée en infographie, montre un taux variant entre 56% et 64% depuis 2003 (double-cliquez pour agrandir) :
 

(*) Taux de départ global : nombre de Français de 15 ans et + qui ont pris au moins un séjour de loisir, court marchand (1 à 3 nuits consécutives), ou long séjour (marchand ou non marchand). 37% des Français en 2015 sont partis en courts séjours marchands (+2 points), taux le plus important depuis 2006, note Raffour Interactif.

Odigeo : les attentats ont un impact limité

"Le volume de ventes d’Odigeo France a augmenté en 2015, pour l’ensemble de nos marques, et la croissance s’accélère en 2016", a commenté Quentin Bacholle, directeur France du groupe (Opodo, Go Voyages, eDreams...). "Les attentats, de janvier comme de novembre, ont eu un impact de deux semaines sur les recherches et les réservations, l’attention des Français était ailleurs. Nous avons ensuite enregistré un effet de rattrapage. Les actes terroristes pénalisent seulement les réservations de dernière minute, en court et moyen-courriers". Sur le segment vol d’Opodo, le panier moyen a reculé l'an passé (de 532 euros en 2014 à 516 euros en 2015), ajoute-t-il. Un tassement attribué aux parts de marché croissantes des low cost et des vols courts et moyen-courriers dans les ventes.

 

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer