Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Un Français sur deux est mûr pour des vacances d’été

La France est plébiscitée par 75% des futurs vacanciers, la mer détenant la palme (47%), devant la campagne (30%), la ville (25%) et la montagne (14%). Les destinations privilégiées seraient la Méditerranée (30%), puis l’Atlantique (36%), les régions Ouest (20%) et sud-ouest (16%). Les Français qui ont l’intention de partir à l’étranger préfèrent majoritairement rester en Europe (58%). Leurs préférences se portent sur l’Espagne (21%) et l’Italie (10%).

L’impossibilité de partir en vacances d’été tiendrait à l’insuffisance des moyens financiers (35%), à des contraintes professionnelles (24%) ou à des raisons médicales (14%). Les sujets d’actualité (conflit en Irak, risques de pollution des côtes atlantiques, risques de contamination par la pneumopathie atypique, contexte social…) ne semblent pas être des éléments déterminants pour expliquer l’absence de vacances estivales.

Le mois de juillet reste le mois de départ choisi par une majorité de futurs vacanciers, lesquels rentreront principalement en août. Les intentions de départs sont plus nombreuses chez les 15-49 ans, parmi les professions libérales et intermédiaires, les cadres supérieurs et les employés, les retraités et les autres inactifs. Les habitants de la région parisienne sont particulièrement « motivés ».

Lorsqu’ils réservent leurs vacances, les partants ont de plus en plus recours à un intermédiaire : par téléphone (14%), directement sur un point de vente (15%) ou via Internet (10%).

43% des personnes interrogées disent ne pas bénéficier de la RTT. Pour celles qui en bénéficient, 11% ont pu prolonger la durée de leurs vacances ; 9% ont pu partir plus souvent pour de courts séjours.

L’enquête BVA / Direction du Tourisme sur les intentions de départ en vacances des Français a été réalisée les 16/17 mai, et les 23/24 mai 2003, auprès d’un échantillon de 2000 hommes et femmes âgés de 15 ans et plus, représentatifs de la population française.