Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Trivago pousse la réservation directe avec les hôteliers

Le comparateur Trivago réalise la majorité de son trafic via les agences en ligne. Mais le comparateur a l’ambition de renforcer les ventes directes sur les sites d’hôtels.

 

TripAdvisor et autres Booking stimulent les ponts directs avec les hôteliers. Trivago prend, à son tour, une telle voie digitale.

"Nous voulons augmenter la part des réservations directes sur les sites des hôteliers depuis Trivago. Les internautes préfèrent cette expérience utilisateur. Ils ont davantage confiance envers les prix et les disponibilités de l’hôtel", explique Johannes Thomas, directeur général et chef du département Hotel Relations au sein du comparateur hôtelier. Aujourd’hui, ce sont les agences en ligne (OTAs) qui restent majoritaires dans son volume global de réservations générées.

Refonte d'Hotel Manager

Filiale du groupe Expedia, Trivago a repensé Hotel Manager, son outil marketing gratuit, qui permet aux hôteliers de gérer la fiche de leur établissement afin de remonter plus haut dans ses résultats de recherche. "Avec cette refonte, Hotel Manager bonifie le contenu des fiches-hôtel, ce qui améliore leur classement, et dans le même temps, l’expérience de recherche. Nous nous concentrons sur la création d’outils simples dans le but d’optimiser la présence web des hôtels, lesquels n’ont pas forcément le temps de gérer leur marketing. Nos fiches-hôtels constituent l’un des piliers du marketing hôtelier, puisqu’elles influencent directement le taux de conversion".

120 000 hôteliers inscrits

Plus de 120 000 hôteliers dans le monde utilisent Hotel Manager pour mettre à jour leur fiche descriptive. Avec des informations détaillées et du contenu comme des photos HD et la liste des services proposés, qui servent ensuite aux filtres sélectionnés par les voyageurs.

En France, le produit monte tout doucement en puissance, depuis sa création en 2008 : près de 8 000 hôteliers s’en servent, notamment pour améliorer leur présence web vis-à-vis de leurs concurrents. Ces établissements enregistrent en moyenne huit fois plus de clics-sortants vers leur site de réservation que les autres hébergeurs, assure Trivago.

Un modèle au CPC

Le comparateur reste attaché au coût par clic (CPC). Que pense-t-il du modèle au CPA, récemment lancé par Google Hotel Finder ? "Le CPA peut attirer plus d’hôteliers. Mais il ne permet pas d’optimiser les coûts de manière aussi puissante que le CPC". Ce système à la performance peut dégrader, selon lui, l’expérience utilisateur. 

Trivago annonce une croissance globale du trafic de 60% cette année, en nombre de visiteurs, et 120 millions d’utilisateurs mensuels uniques. L’Allemagne, le Royaume-Uni, la France et les Etats-Unis comptent parmi ses principaux marchés.

%%HORSTEXTE:1%%