Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Royal Olympia Cruises contraint de négocier avec ses banquiers

Roc a placé les sociétés propriétaires de ses deux nouveaux paquebots sous la protection du Chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites.

Deux sociétés de la compagnie Royal Olympia Cruises Lines, Olympic Wolrd Cruises Inc. qui possède le paquebot Olympia Voyager et Royal World Cruises Inc. propriétaire de l’Olympia Explorer, viennent de se placer sous la protection du Chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites (qui équivaut à un redressement judiciaire en France). 

La compagnie de croisières espère ainsi pouvoir renégocier avec ses banquiers allemands le paiement des mensualités de sa dette qui s’élève à 250M$ (202,5 millions d’euros). 

« Comme d’autres opérateurs dans le tourisme et l’aérien, notre activité à souffert des conséquences du 11 septembre, de la guerre en Irak, du SRAS, de la situation économique internationale… », souligne Yiannos Pantazis, PDG de Royal Olympia Cruises, compagnie dont 50% de la clientèle était américaine avant les attentats du World Trade Center.

Cette mesure ne remet pas en cause l’exploitation des Olympia Voyager et Olympia Explorer qui continuent à assurer le programme de croisières de l’hiver 2004.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique