Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Quand les agences de voyages créent des ponts avec les start-up

Quatre start-up participent à la convention des Entreprises du Voyage Ile-de-France. Objectif ? Favoriser le business entre deux univers qui n’échangent pas assez ensemble.

« Aujourd’hui nous comptons 4000 immatriculés. Il y a douze ans c’était déjà le même chiffre. Pourtant, tous les deux ans, 20% des agences disparaissent. Les acteurs changent. Il faut accepter les mutations », a rappelé Jean Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage (EdV), lors de la convention Ile de France du syndicat en Ouzbékistan, organisée du 30 mars au 3 avril.

Il faut donc créer des ponts entre les nouveaux acteurs du tourisme, nourris aux technologies, et les structures déjà établies. Lionel Rabiet, président des Entreprises du Voyage (EDV) Ile de France, et toute son équipe l’ont bien compris, d’où la mise en place d’un concours « Agences – Start-up : ensemble pour gagner », avec le soutien Amadeus et du Welcome City Lab.

Quatre start-up invitées

Quatre jeunes pousses ont donc présenté aux professionnels du voyage leur produit. Kristofer Sellez, le fondateur d’Addock, et vainqueur du concours, développe un « GDS » de prestations loisirs. « 75% des prestations loisirs sont réservées en dernière minute et 40% en dehors des horaires de travail des prestataires », a souilgné l’entrepreneur. « Notre outil reconnecte les professionnels du tourisme et ceux du loisir. Addock permet aux agences d’avoir une meilleure maîtrise de la dépense du client lors de son voyage. Et les agents sont commissionnés.» Agenda, planning, caisse certifiée, outil marketing et CRM, réservation en ligne, l’outil, très complet, a conquis l’auditoire.

Autre start-up venue présenter sa solution aux agents de voyages : Blue Valet. L’entreprise bordelaise est spécialisée dans le service de voituriers aux aéroports et dans les gares. « Nous récupérons les voitures devant l’aéroport et nous nous occupons de leur stationnement dans nos parkings sécurisés », a expliqué Jessica Gondret. « Nos prix sont jusqu’à 45% moins chers que les parkings d’aéroport, notre clientèle (surtout affaires) évite le stress lié au véhicules, et nous proposons des services additionnels tels que le plein, la pression des pneus etc. » Présente dans huit aéroports français et 13 gares, l’entreprise souhaite désormais se développer à l’international (Espagne ou encore Allemagne).

Développer la culture de l’innovation

De son côté Thierry Abalea a présenté Fluo. Une solution qui compare les assurances et  permet de savoir exactement quelles sont les prestations fournies avec telles ou telles cartes bancaires. Des informations capitales qui permettent aux agents pouvoir répondre rapidement et simplement à toutes les questions des clients sur un sujet souvent complexe et angoissant.

Enfin, l’agence de communication Travel Insight, spécialisée dans le tourisme, a dévoilé son livre sur les bonnes pratiques de Facebook. Comment être efficace sur le réseau social, à quel moment publier, comment cibler les clients. Son étude répond à un ensemble de problématiques qui semblent simples mais qui sont encore trop souvent mal maîtrisées par les agences.

« Avec le Welcome City Lab, Paris a été la première ville un incubateur spécialement dédié au tourisme. Il faut créer une culture de l’innovation dans l’industrie touristique. Créer une synergie entre les acteurs traditionnels et les start-up», a finalement résumé Laurent Queige, délégué général de l’incubateur. A voir les contacts noués lors du workshop, les 100 personnes présentent à la convention d’EDV, dont quatre fraîchement immatriculées (Terres infinies, Monsieur Gaspar, ABCTravel Promovacances, Mon plan Voyage), semblent avoir reçu le message.