Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Pourquoi Air France s’allie à Singapore Airlines

 »

Jusqu’en 2012, Air France bénéficiait d’un partenariat avec la compagnie australienne Qantas. Un accord rompu lorsque cette dernière s’est alliée pour dix ans avec Emirates. Depuis 2012, Air France cherchait donc un moyen de proposer à ses clients l’accès à l’Australie. De son côté, Singapore Airlines avait besoin d’étoffer son offre à destination de la France et de l’Europe. Le partenariat de partage de codes, annoncé jeudi 13 avril, va donc permettre aux deux compagnies d’étendre leur réseau en ajoutant une partie des destinations opérées par le partenaire.

Concrètement, chaque compagnie commercialisera, dès fin avril, une partie du réseau de l’autre. Un tel accord présente aussi l’avantage d’être totalement indolore financièrement pour les deux compagnies.

L'Australie, mais aussi la Malaisie et la Thaïlande

Le nouvel accord est vraiment une bonne nouvelle pour Air France, puisque ses passagers étaient obligés de passer par d'autres escales asiatiques comme Séoul et Hong Kong. Des routes moins pratiques que celle transitant par Singapour, comme c'était le cas avec Qantas.

Le code share concernera également les vols à destination de Kuala Lumpur et Penang en Malaisie et Phuket en Thaïlande exploités par Silk Air, une filiale de Singapore Airlines. En contrepartie, Singapore Airlines pourra mettre son code sur cinq lignes domestiques et cinq lignes européennes d'Air France au départ de Roissy, en correspondance avec ses vols en provenance de Singapour.

Un accord inédit

Le partenariat a été difficile à trouver. Plus de 18 mois de tractations ont été nécesaires, entamées sous la présidence d'Alexandre de Juniac. Cela s’explique par le fait que les deux compagnies appartiennent à des alliances différentes. Singapore Airlines est membre de Star Alliance, (Lufthansa, United…), Air France et KLM sont dans Skyteam.

Star Alliance est très stricte sur les collaborations avec des compagnies d'une alliance concurrente. Principal concurrent d'Air France, Lufthansa a donc veillé pour que cet accord n'aille pas trop loin.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique