Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Pourquoi 3Mundi et Frequent Flyer Travel se regroupent

La holding réunissant les deux spécialistes du voyage d'affaires sera officiellement créée le 16 décembre. Les équipes du tandem, qui resteront autonomes, ont déjà commencé à travailler ensemble. De par sa taille, le nouvel ensemble compte séduire des comptes de taille deux fois plus importante que chaque agence séparément.

La holding réunissant les deux Travel management companies (TMC) vient d’être formellement constituée. Son nom n’a pas été communiqué puisque 3Mundi et Frequent Flyer Travel Paris (FFT) continueront de fonctionner sous leurs marques respectives.

Cette coquille vide provisoire basculera dans l’opérationnel le 16 décembre, lorsque les deux sociétés auront apporté 100% de leurs titres à la holding ("closing"). Le capital de cette société mère est contrôlé à plus de 80% par les trois fondateurs du duo (Jordy Staelen, Simon Renaud et Marc Leidelinger). Le reste réunit Turenne Capital, société de capital développement déjà présente dans le capital de 3Mundi, et certains autres managers des deux sociétés.

Aucun emploi supprimé

"Notre rapprochement n’est ni une fusion ni une acquisition, mais un mariage dans lequel chacun garde son identité propre", explique Jordy Staelen. Les trois actionnaires se partagent la direction en se répartissant les responsabilités verticales et transversales. "Notre puissance de feu est doublée, mais nous gardons un esprit d’entrepreneur et de groupe à taille humaine dirigé par ses propriétaires et fondateurs, ce qui permet des réactions rapides et ambitieuses", estime Marc Leidelinger.

Jordy Staelen précise qu’aucun emploi n’est détruit.

A fin 2013, le volume d’affaires du groupe se situera entre 100 et 105 millions d’euros (55 millions chez FFT et 45 millions chez 3Mundi). Le carnet de commandes (accords signés) atteindra 118 à 120 millions d’euros. Alors que les grandes TMC "ne sont pas en super forme", dans un marché atone depuis 2 à 3 ans, les deux mariés sont en croissance.

Ne plus intimider les comptes de plus de 8M€

La taille du nouvel ensemble lui permettra de toucher des comptes de taille intermédiaire plus importants (8 à 15M€ de budget annuel), quand chaque agence séparément plafonnait jusqu’ici à des budgets de 4 à 8M€. "Un client pesant plus de 10% de l’activité d’une TMC commence à s’inquiéter", indique Marc Leidelinger. Si un très gros prospect se présente, une des deux marques sera leader en s’appuyant sur les synergies du groupe. "Nous allons viser les sociétés présentes à l’international et à l’export, là où se trouvent les relais de croissance", précise Jordy Staelen. Le nouveau groupe compte aussi se développer avec des clients multi-pays (5% aujourd’hui chez FFT et 15% chez 3Mundi) via les réseaux internationaux d’agences auxquels ils adhèrent (FFT est chez GSM et 3Mundi chez ITS).

Les synergies seront notamment technologiques, avec une capacité à intégrer l'outil de réservation en ligne (SBT) le plus adapté à un client. FFT a pour GDS Sabre et 3Mundi Amadeus. Les deux associés pourront créer les configurations GDS/SBT souhaitées par les clients, par exemple Sabre + Concur. Ils comptent aussi instaurer une puissance commune d’achat et un pilotage commun de gestion.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique