Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Pierre & Vacances maintient le cap

Le chiffre d’affaires du pôle tourisme de Pierre & Vacances a progressé de 0,9 % en 2002-2003.

Il semble que la conjoncture économique, la marée noire du Prestige et les incendies dans le Var n’aient pas eu de prise sur Pierre & Vacances qui, pour son exercice 2002-2003 clos le 30 septembre, a enregistré un bond de 16 % de son chiffre d’affaires (CA), pour un résultat net part du groupe en croissance de 25 %. Une progression qui doit beaucoup au pôle immobilier dont le CA est passé de 70,6 à 188,6 ME en un an. Dans le même temps, celui du pôle tourisme (Pierre & Vacances, Maeva, MCM et Center Parcs) n’a progressé que de 0,9 %. Si le taux d’occupation fléchit de 3,2 points en comparaison avec le précédent exercice, le prix moyen de vente a enregistré une croissance de 4 %.

En 2004, Gérard Brémond, président de Pierre & Vacances, annonce, à une période où les grands réseaux de distribution nouent de nouvelles alliances vouloir privilégier la vente directe. Concernant le développement de Center Parcs, outre la livraison fin 2006 du Center Parcs de l’Ailette (Picardie), le groupe projette de reprendre la gestion d’un village en Allemagne et l’extension de sites en Europe.

Poursuite du développement

Pierre & Vacances entend poursuivre son développement en 2004 avec des ouvertures à Isola 2000, Port-Bourgenay, Biscarosse, Saint-Jean-Pied-de-Port, Montflanquin, Jonzac et Loches. En Espagne, les projets de développement en zone urbaine comme Barcelone vont être réactivés, et en Italie, 150 appartements seront inaugurés à Cefalu au printemps. Autant de projets qui font espérer à Gérard Brémond une croissance de 25 % du résultat net courant pour l’exercice 2003-2004.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique