Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Olivier Véran annonce le durcissement des règles du pass sanitaire

Face à la cinquième vague, le ministre de la Santé annonce l’extension des rappels de vaccins anti-Covid et le durcissement du pass sanitaire.

« La France connaît à son tour une cinquième vague », a souligné jeudi le ministre de la Santé, lors d’une conférence de presse, suite au conseil de défense tenu mercredi. Pour autant, « je ne vous annoncerai ni confinement ni couvre-feu ni fermeture anticipée des commerces ni limitation des déplacements », a ajouté Olivier Véran. Un soulagement pour les professionnels du voyage.

Pour contrer la cinquième vague, le gouvernement mise sur la vaccination et les gestes barrières. Dès cinq mois après la dernière injection, les Français âgés de plus de 18 ans devront faire un rappel vaccinal (et ils auront deux mois pour le faire). Cette mesure, qui correspond à l’avis rendu par la Haute autorité de santé, concerne environ 19 millions de Français, annonce Olivier Véran. La troisième dose sera accessible à toutes les personnes majeures dès samedi.

Pass : un test quotidien pour les non-vaccinés

Les règles du pass sanitaire se durcissent. Dès le 29 novembre, pour les personnes sans vaccin, un test négatif quotidien sera nécessaire pour le conserver. Une façon d’inciter les non-vaccinés à franchir le pas.

A compter du 15 janvier, le pass sanitaire ne sera plus valable non plus pour les 18-65 ans qui n’ont pas reçu leur dose de rappel, dans les sept mois après la dernière injection.

En outre, dès lundi 29 novembre, la durée de validité des tests PCR et antigéniques qui donnent accès au pass sanitaire pour les personnes non-vaccinées, passe de 72h à 24h. Donc, les personnes non-vaccinées devront se faire tester tous les jours pour accéder au pass sanitaire.

Port du masque obligatoire dans les lieux fermés

Enfin, le port du masque devient obligatoire dans tous les lieux fermés, y compris ceux soumis au pass sanitaire. Un principe qui s’applique bien sûr aux hôtels, musées et autre salle de congrès. 

« A compter de demain, un décret rendra à nouveau obligatoire le port du masque partout en intérieur, dans les lieux couverts par un pass sanitaire. » Les préfets seront aussi habilités à l’exiger en extérieur, lors de manifestations comme des marchés de Noël – sur lesquels le pass sera exigé. Plus globalement, le ministre de la Santé a fortement insisté sur les gestes barrières.

L’Europe représente 67% des nouvelles contaminations recensées, a précisé Jérôme Salomon, directeur général de la Santé.

Alors que des pays comme l’Autriche instaurent des confinements, le gouvernement peut-il garantir qu’avec ces nouvelles mesures, la France échappera à un confinement prochain ? « Nous avons encore notre destin entre nos mains », a répondu Olivier Véran, sans répondre directement à la question posée lors de la conférence de presse.

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique