Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Malgré la baisse de fréquentation, la France reste la première destination touristique mondiale

Le ministère des Affaires étrangères vient de dévoiler ses premières estimations de fréquentation touristique pour l’année 2016.

Comme les professionnels du tourisme l’avaient anticipé, la fréquentation touristique en France a reculé en 2016. Entre 82,5 et 83 millions de visiteurs étrangers ont visité la France l'année dernière, contre 85 millions en 2015, soit une baisse comprise entre 2,3% et 2,9%.

Principal motif de désamour, selon Jean-Marc Ayrault, le ministre des Affaires étrangères : les attentats et l’image d’insécurité qu’ils ont renvoyée. "La destination France a souffert", même si elle occupe "encore la place de première destination touristique mondiale" devant les Etats-Unis et l'Espagne, a affirmé le ministre lors d’une conférence de presse, à Biarritz.

100 millions de visiteurs à l’horizon 2020

Malgré ces mauvais chiffres, que le ministère explique aussi par la météo défavorable et les mouvements sociaux qui ont agité le printemps, le gouvernement maintient son objectif de 100 millions de visiteurs étrangers d’ici à 2020. Un objectif fixé en 2014, avant la vague d'attentats perpétrés en France.

Le gouvernement se satisfait d’un rebond observé depuis la fin de l’année 2016, notamment à Paris, la zone géographique la plus touchée par le désintérêt des touristes étrangers. Le nombre de nuitées cumulées par les touristes étrangers et français a progressé de 2,9% sur les trois derniers mois de 2016 – un niveau plus élevé qu'il y a deux ans à la même époque, soit avant les attentats, selon un rapport de l’Insee.

Les chiffres définitifs de la fréquentation touristique en France en 2016 seront dévoilés à la fin du mois de mars.