Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les TO mettent l’été à l’affiche

Plus de valeur ajoutée, de clubs, d’attentions pour les familles, de départs de province avec des prix qui restent sages et un bassin méditerranéen revisité… La feuille de route des généralistes pour l’été 2008 était chargée. Les brochures ont, du coup, de quoi séduire !

Aux dires de la plupart des tour-opérateurs, la saison printemps-été semble plutôt bien engagée. Mieux en tout cas, à date comparable, que le cru 2007, pénalisé entre autres par des élections en rafale. Rien n’est gagné pour autant, et les voyagistes qui ont déjà livré leurs productions restent prudents, notamment face à la montée en puissance d’Internet. Mais, sur la forme comme sur le fond, ils ont essayé de mettre tous les atouts de leur côté. Revue de détails des principales tendances.

Des brochures qui anticipent…

Nombre de TO ont mis les bouchées doubles pour sortir leurs catalogues plus tôt. Look Voyages était en ligne dès la mi-décembre, les Eldorador de Jet tours le 18, la production de Fram le 21, avec des éditions papier distribuées en agences début janvier. Kuoni a gagné trois bonnes semaines sur son calendrier habituel, tout comme Jetset. Bref, il faut engranger des ventes le plus tôt possible. Il s’agit aussi d’avoir de la visibilité, d’où une inclination nouvelle (même si des TO comme Plein Vent donnent l’exemple depuis plusieurs années) pour des catalogues annuels, à l’instar de Jetset mais surtout de Marmara. Ce dernier présente 112 produits, valables jusqu’en avril 2009. Une politique qui lui permet aussi de dégager un stock de 190 000 Premières Minutes, à savoir des séjours à prix cassés pour des réservations précoces. Le early booking est d’ailleurs de mise chez la plupart des TO. Fram communique à la télé sur ses offres Duo (la deuxième personne est à 1 E), avec 15 000 sièges (réévaluables si besoin) à la clé. Une façon d’éviter les promotions de dernière minute et de mieux ajuster nos prix à l’historique des ventes, explique Antoine Cachin, président du directoire de Fram. Vacances Transat, avec ses Réservez Tôt qui permettent de combiner nombre de réductions, est tout aussi offensif.

…et gagnent en volume

564 pages pour Fram, 400 pour Look… Les deux généralistes battent des records de poids ! Ils ne sont pas les seuls à prendre leurs aises. A l’exception notable de TUI qui comprime séjours et circuits dans une même brochure (voir p. 12), la plupart des TO ont ajouté des pages, soigné les illustrations, les informations pratiques, refondu les présentations. Objectif : mettre en valeur leurs spécificités. Fram joue ainsi à fond la carte de ses produits labellisés (Framissima, Clubs Olé, Frameco) bien mieux rangés, Kuoni bichonne ses marques spécialistes (Scanditours, Celtictours, Vacances Fabuleuses…) avec des maquettes repensées et des paginations gonflées, Jetset comme Vacances Transat mettent en avant leur originalité (plus d’excursions, de thématiques…) aux Etats-Unis ou au Canada pour se démarquer de l’offre basique d’Internet. Look pousse les circuits et les offres complémentaires à ses Lookéa. Enfin, Jet tours enrichit sa collection (plus d’hôtels de loisirs mais aussi de circuits, en particulier labellisés Unesco). Bref, il y a de quoi faire mais aussi, du coup, beaucoup plus de travail de formation pour mettre les agences… à la page.

Plus de clubs et d’attentions pour les familles

La tendance ne fait que s’accélérer. Les généralistes misent avant tout sur leurs clubs maison : 30 pour Look Voyages, 28 pour Marmara, 27 pour Fram (auxquels s’ajoutent 17 clubs Olé), 15 pour Jet tours, qui rouvre des établissements après quelques tailles l’an dernier, 13 pour Thomas Cook. Sans oublier le Club Méditerranée (et son premier village 5 tridents à l’île Maurice) ou Nouvelles Frontières qui, en plus de ses 21 Paladien, aligne cet été 14 clubs Koudou (dont huit nouveautés). Ce ne sont pas les familles qui s’en plaindront, qui bénéficient de tarifications enfants de plus en plus étudiées (et mises en avant), de services et animations (depuis les bébés jusqu’aux adolescents) de plus en plus complets. Et au-delà des clubs, les labels Famille et autre Esprit de Famille pullulent, y compris pour les circuits. Dans la mouvance de Jet tours (qui en ajoute trois) ou Kuoni, c’est par exemple Vacances Transat qui ajoute des itinéraires adaptés aux familles en Amérique du Nord.

La province en vedette

Partir c’est bien, près de chez soi c’est mieux ! Au fil des saisons, les TO ont compris que le gain de clients passe aussi par une offre de proximité. Nous ne deviendrons un grand généraliste qu’avec ce développement en province, rappelle Olivier de Kervella, directeur général de Look Voyages. Tous affichent donc des plans de vol en légère hausse au global, mais en forte croissance au départ des régions. Marmara reste fidèle à ses 14 villes de départ en plus de Paris (avec NF qui embarque sur certains de ses vols), Fram dédie 370 000 sièges (sur 470 000) à la province avec 27 aéroports, Look ajoute 25 % de sièges supplémentaires de Lyon, Nantes, Marseille, Nice, Toulouse et Bordeaux, quand Paris ne progresse que de 12 %. Même tendance chez Thomas Cook. Affrètements et co-affrètements se sont faits en bonne intelligence et restent oecuméniques, assure Antoine Cachin, chez Fram. Et ce alors que les perspectives de consolidation (quid de l’avenir commun de NF et Marmara ?) pourraient compliquer la donne à l’avenir.

La France en guest star

Les valeurs sûres du bassin méditerranéen restent le morceau de choix de l’été, y compris chez Jet tours qui revient en force sur le moyen-courrier en faisant la part belle, à l’instar de STI Voyages, à une offre qualitative. Au sommaire : nouveaux Eldorador en Turquie et Crète mais surtout retour de la Croatie et de la Sicile. Look, Fram, TUI ou encore Marmara, avec des hôtels qui montent en gamme et complètent leurs clubs, sont dans la tendance (en gardant des prix serrés). Les chouchous de l’été : la Tunisie, la Turquie qui revient en force ou l’Espagne (y compris continentale). Le Maroc, avec un nouveau Framissima ou un club exclusif chez Royal Tours, n’est pas oublié.

La vraie star de l’été est toutefois la France, en vedette chez Look avec le premier Lookéa à Port-Camargue (en collaboration avec Lagrange), et chez Thomas Cook qui commercialise à ses couleurs une résidence Maeva aux Issambres (Var). Pas de quoi inquiéter Visit France, qui a pris une longueur d’avance grâce à son partenariat avec Vacanciel. Mais cela annonce une belle bataille pour les saisons à venir, vu aussi les velléités de Fram, qui annonce un Framissima dans les Alpes l’hiver prochain, en attendant des villages nature en 2009-2010

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique