Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les agences enseignes Jet tours préfèrent Afat et Selectour

Sur 54 points de ventes, 20 ont choisi de signer le nouveau contrat d’affiliation de Thomas Cook. Les autres tentent l’aventure AS Voyages.

Clap de fin. Après six mois de réflexion, les agences enseignes Jet tours ont fait leur choix. Sommés de prendre une décision au plus tard le 31 octobre (suite à la fusion entre Afat et Selectour, Thomas Cook avait dénoncé, fin avril, le contrat d’enseigne qui le liait à chaque agence), les 54 points de ventes concernés ont choisi, en majorité, de rester membre de leur réseau volontaire. Du côté de Selectour 3 agences, sur 14, ont décroché leur enseigne contre 17, sur 41, chez Afat Voyages. Pour 3 agences, le contrat entrera en vigueur le 1er janvier 2010. L’agence Abeona Voyages à Vincennes (94) est donc l’une des rares à quitter le réseau à l’hippocampe. Patrick Rougé, son directeur, explique que la marque Jet tours lui a permis de « fidéliser sa clientèle ». De plus, la récente faillite de l’agence TC à Vincennes est pour lui « l’opportunité de vendre des produits exclusifs ».

AFAT A TROUVÉ LES BONS ARGUMENTS

Une offre, qui est, pour Loïc Planche, le patron d’OVP, de moins bonne qualité depuis le rachat de Jet tours. « Les retours clients sont souvent mauvais. De toute façon, Jet tours a toujours été la deuxième marque pour les adhérents Selectour. » Afat Voyages, dont la notoriété est bien moindre, a néanmoins su trouver les arguments pour convaincre 24 points de ventes sur 41. Le réseau, qui reconnaît avoir « manqué de pédagogie au début », a ensuite proposé un « dispositif d’accompagnement », en s’engageant à financer des actions commerciales et le changement d’enseigne. Avec 20 agences et 15 nouveaux franchisés (11 Printemps Voyages et 4 indépendants), TC se dit « très satisfait » et maintient son objectif de 200 nouvelles agences d’ici deux ans.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique