Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Parc Astérix aura deux nouveaux hôtels

A bientôt 30 ans, le plus gaulois des parcs d’attractions développe ses capacités hôtelières pour s’imposer comme une destination court-séjour.

Après un début de saison très satisfaisant dû notamment à la météo estivale qui baigne le nord de la France, le Parc Astérix a dévoilé ses ambitions pour les années à venir, à l’occasion d’une conférence de presse organisée dans son tout nouveau centre de séminaires. "D’ici à 2019, on va inaugurer deux nouveaux hôtels, portant ainsi notre capacité hôtelière de 150 à 450 chambres, pour 1700 personnes", annonce Nicolas Kremer, le directeur général du Parc Astérix.

Après l’ajout cette année de 50 chambres à l’hôtel des Trois Hiboux, et la rénovation des 100 unités déjà existantes, c’est la Cité Suspendue qui ouvrira ses portes en 2018. L’hôtel sera divisé en trois villages entièrement installés sur pilotis dans des univers inspirés des différentes mythologiques qui parcourent les albums d’Astérix, portant la capacité hôtelière du parc à 300 chambres.

Un troisième hôtel dès 2019

En 2019, Les quais de Lutèce étofferont cette offre hôtelière, avec 150 nouvelles chambres, une piscine, un autre centre de séminaire, … "Avec les quais de Lutèce, on veut plonger les visiteurs dans l’esprit de la bande-dessinée. Les plans du projet sont soumis à l’approbation artistique d’Albert Uderzo", précise Guy Vassel, directeur général adjoint en charge du marketing du Parc Astérix. Sur les trois prochaines années, la Compagnie des Alpes, la maison-mère du site, investira donc 100 millions d’euros.

"Ces investissements relèvent de notre stratégie. Deux tiers de nos visiteurs viennent des régions Île-de-France et Hauts-de-France. Et 70% d’entre eux ont déjà visité le parc au moins deux fois. Nous sommes installés et identifiés dans ce périmètre. Nous devons donc aller chercher de nouveaux clients plus loin et s’imposer comme le n°2 des parcs de loisirs en France", détaille Nicolas Kremer. En 2016, le Parc Astérix a attiré 1,85 millions de personnes, comme en 2015, pour un chiffre d’affaires de 83 millions d’euros (+3%).

Une attraction top secrète pour les 30 ans du parc

D’un parc à la journée pour adeptes de sensations fortes à une destination familiale de court-séjour, il n’y a qu’un pas, qui reste cependant difficile à franchir. Le Parc Astérix veut rapidement dépasser la barre des 2 millions de visiteurs annuels et des 100 millions d’euros de chiffre d’affaires. Pour y parvenir, en plus de ses nouveaux hôtels, il renouvelle son offre d’attractions et mise sur l’ouverture de Pégase Express, la septième montagne-russe et la quarantième attraction du site, en juin prochain.

Pour promouvoir la destination et pour la première fois de son histoire, à compter de ce lundi 10 avril, le Parc Astérix lance une campagne TV à l'échelle nationale. Une autre salve publicitaire aura lieu en juin, après l'inauguration officielle de Pégase Express.

Le Parc Astérix reconduit et renforce ses offres de nocturnes l’été, avec l’ajout d’un nouveau spectacle pyrotechnique sur le lac, tout comme les nocturnes d’Halloween, qui enregistrent les plus grosses fréquentations de l’année. Enfin, les équipes du parc travaillent déjà sur une "attraction top secrète" pour célébrer son trentième anniversaire, en 2019.