';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’OACI n’aura pas de mission de régulation

 

L’OACI, réunit à Montréal jusqu’à jeudi dernier, n’aura finalement pas la possibilité de retirer leurs codes internationaux aux compagnies à risque, c’est-à-dire de les interdire de voler. Envisagé comme une des mesures pour faire baisser le nombre d’accidents de 45%, ce projet de recommandation a été rejeté par 150 des 190 Etats membres. « Les Etats ne veulent pas que l’OACI devienne un régulateur », ils veulent qu’elle leur laisse « leur responsabilité de supervision de l’industrie », a déclaré Nancy Graham, directrice du bureau technique de navigation aérienne de l’OACI. Plusieurs dossiers ont toutefois avancé, notamment en matière d’information du public, de perfectionnement des enregistreurs de vol et de coopération : le projet de création d’un système mondial d’échanges de renseignements sur la sécurité aérienne pourrait effet être le premier pas vers une liste noire internationale.

 

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire