Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’enchanteresse enchantée

À seulement 32 ans, Magali Déchelette est à la tête d'une start-up en pleine croissance. Lancée en 2012, son entreprise baptisée Family Twist propose des séjours haut de gamme pour les tribus anglophones en vacances à Paris.

Simple comme un jeu d'enfants. Installée dans un canapé de velours du Welcome City Lab où sa start-up Family Twist est incubée depuis 2014, Magali Déchelette déroule tout sourire le parcours de sa jeune entreprise. Il faut dire que c'est une affaire qui tourne à toute allure et sans vaciller, à l'image de la toupie orange vif qui lui sert de logo. Dans un univers encore largement masculin, la startupeuse de 32 ans détonne. « Il y a sans doute des articles de presse que je n'aurais pas obtenus si j'avais été un homme, tout simplement parce que les journalistes recherchent des femmes entrepreneures et que ça ne court pas les rues », s'amuse-t-elle.

L'amusement, c'est un peu son cheval de bataille. Depuis 2012, elle confectionne des programmes sur mesure mêlant découverte et divertissement pour des familles anglophones en visite à Paris. « Nous sommes passés de 10 à 150 familles par an et nous en attendons 300 pour 2015 », détaille Magali Déchelette qui a étendu son service à Londres et aux châteaux de la Loire. Face à un tel succès, on s'interroge : « Est-elle maman, elle aussi ? Sont-ce ses propres bambins qui lui ont soufflé à l'oreille ce concept original ? ». Que nenni. L'idée lui vient d'une expérience en Chine où elle était en stage au sein d'une agence de voyages de luxe. La question est récurrente cependant, aussi la jeune femme a-t-elle préparé sa réponse: « Mon mari vendait des prisons à une époque et il n'était pas prisonnier ! ». Jamais dépourvue de répartie, l'entrepreneure a les épaules et un CV solides. « Ma famille travaille dans l'univers de la médecine et j'ai étudié au lycée de la Plaine de l'Ain, alors autant dire qu'HEC, ce n'était pas gagné d'avance ! ». C'est pourtant de cette grande école de commerce qu'elle sort diplômée après une spécialisation « entrepreneuriat ». Une éphémère entreprise de granulés de bois et cinq ans en conseil et stratégie chez Oliver Wyman plus tard, Magali Déchelette s'autorise un bref répit. « J'ai pris un congé sans solde, je me suis mariée et je me suis posée pour réfléchir à ce que je voulais faire », débite-t-elle.

Au carrefour de ses envies et de ses moyens, Family Twist émerge. Désormais entourée d'une équipe de trois salariés « génialissimes », elle carbure au plaisir de façonner des moments enchanteurs pour ses clients. «Nous avons participé aux souvenirs de tous ces gens et je suis vachement fière de ça ! », assure-t-elle, l'oeil pétillant. Si le travail déborde sur les soirées et les week-ends, l'aventure en vaut la chandelle, quitte à bûcher un 31 décembre pour les besoins d'un film de mariage tourné à Paris avec une véritable équipe de cinéma… « Je n'ai pas un parcours standard : mes copines en sont à leur deuxième enfant, elles commencent à lever le pied sur leur carrière… », admet Magali Déchelette. Mais elle doit y réfléchir à deux fois avant de citer un pépin rencontré en chemin. « Quand le chauffeur de calèche est en retard pour une balade planifiée», tente-t-elle. Pas de quoi chambouler ses ambitions de développement à l'international, avec la volonté de couvrir d'ici cinq ou six ans une quinzaine de destinations en Europe.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique