Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Kuoni ne renégociera pas avec Selectour Afat

C'est en préambule de la soirée de lancement consacrée à Donatello qu'Emmanuel Foiry a fait une mise au point sur Selectour Afat, son réseau, ses agences.

Just to late ! Même si Selectour Afat est enclin à renégocier le contrat de référencement 2016-2018, sur une base HT, Kuoni France ne reviendra plus à la table des négociations.

Depuis toujours opposé à la commission TTC, le TO contracte directement avec des agences et des mini-réseaux membres du réseau à l'hippocampe, après avoir vérifié leur solidité financière. Sachant que le principe de Pareto – dit des 80/20 – s'applique, Travel Lab/Kuoni ne s'évertuera pas à signer avec tous les distributeurs.

Des délais de règlement accordés

"C'est plus long et compliqué de signer de gré à gré", reconnait son président Emmanuel Foiry. "Mais nous pilotons beaucoup mieux les ventes, in fine. Il aurait été compliqué de faire marche arrière, nous sommes déjà trop engagés. Donc, nous allons continuer ainsi, au moins pour cette année".

Selon Kuoni, les contrats individuels conclus en direct sont au moins aussi intéressants que celui qui liait le voyagiste au réseau. D'autant qu'ils "nous donnent la latitude de partager ce que nous donnions avant au siège". Environ 3 points de commission été versés à la centrale. Autre point d'importance, 80% à 90% des agences vont pouvoir bénéficier de délais de règlement, assure Emmanuel Foiry.

L'an passé, Selectour Afat a généré environ 13% des ventes de Kuoni France (environ 18M€).

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique