Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

GNV a signé 750 contrats avec des agences

La compagnie de ferries italienne continue d’investir le marché français pour faire connaître sa production.

carnet de l'entreprise

« Notre stratégie prend du temps mais elle porte ses fruits », estime Tania Helstroffer, qui pilote le bureau parisien de la Grandi Navi Veloci (GNV). En signant des contrats en direct, et négociés par point de vente, la compagnie italienne a augmenté son chiffre d’affaires de 40% en France par rapport à l’année dernière.

« Nous avons signé 750 contrats avec des agences. 350 d’entre elles travaillent régulièrement avec nous. A la fin 2018, nous aimerions en convaincre 400 », précise Tania Helstroffer, pour qui l’investissement vaut la peine. « C’est indispensable pour faire connaître notre production. Cela nous permet aussi d’avoir une approche et un suivi personnalisé avec chaque agence : c’est ce qui les fidélisera ».

490 euros pour rejoindre le Maroc en famille

Pour donner de la visibilité à son offre, GNV a organisé le GNV Cap Gagnant, un concours à destination des agents de voyages avec smartphones et autre Vespa à gagner. « L’opération a très bien marché », se réjouit Tania Helstroffer. Mais un travail de pédagogie reste à effectuer pour valoriser la proposition de la compagnie. « Nous avons du mal à faire comprendre aux agents comme aux passagers que le voyage en ferry peut devenir bien plus avantageux financièrement qu’une traversée en voiture. Par exemple, au départ de Sète et à destination de Nador (Maroc), une traversée peut coûter entre 15 et 120 euros de moins que par la route… la fatigue en moins ! », calcule Tania Helstroffer.

Le Maroc est d’ailleurs la destination phare de la GNV, qui y a positionné 4 bateaux. Depuis Sète, la compagnie italienne propose une traversée pour 4 personnes à partir de 490 euros en haute saison. La Tunisie, reliée 2 à 3 fois par semaine depuis Gênes, enregistre une croissance intéressante (+9%), tandis que l’Italie, et notamment la Sicile, complètent le trio des destinations les plus vendues par GNV au marché français.

Pour la GNV, l’enjeu est donc de convaincre le marché français, et notamment les clients qui traversent régulièrement la Méditerranée en voiture, que l’offre Ferry peut répondre à une large typologie de demandes. La compagnie devra monter en puissance avant la réception de deux nouveaux navires, en 2019 et 2021.

carnet de l'entreprise