Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Flambée mondiale des prix hôteliers

Moscou, Mumbai ou Rio de Janeiro ont vu leurs tarifs hôteliers s’envoler ces dernières années, selon le cabinet Hogg Robinson Group.

 

A Moscou, les tarifs hôteliers ont quasiment doublé (+93%) depuis 2004. Avec une nuitée à 328€ en moyenne, la capitale russe s’offre la palme de la destination la plus chère du monde pour la troisième année consécutive, selon le cabinet Hogg Robinson Group. « La croissance économique d’une région se lit à la hausse de ses tarifs hôteliers » commente le cabinet d’études. Les tarifs hôteliers du centre économique de Mumbai (Bombay), en Inde, ont progressé de 37% en 2007 par rapport à 2006, la plus forte hausse mondiale ! La ville passe ainsi du 28e au 7e rang des villes les plus chères au monde, en un an. Quant au Brésil, il voit l’ensemble de ses prix hôteliers s’envoler de 15,8% en moyenne, avec un record pour Rio qui affiche une hausse de 28%. Dubaï a progressé de la 7e à la 4e place des villes les plus chères du monde (219 € la nuit), tandis que Paris s’offre la 3e  place (210 € la nuit, en hausse de 8%). New York consolide sa place au deuxième rang (249€, en hausse de 2%).

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique