Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Covid-19 : la Région Ile-de-France élargit l’accès au fonds Résilience

L’objectif est de favoriser l’accès à ce dispositif de relance aux secteurs particulièrement touchés par la crise sanitaire, tels que l’hôtellerie/restauration, le tourisme ou l’évènementiel.

La Région Ile-de-France souhaite favoriser l’accès aux avances remboursables pour les entreprises relevant des secteurs d’activité particulièrement touchés par la crise dont l’hôtellerie, la restauration, le tourisme, l’événementiel, le divertissement et le bien-être, en permettant l’éligibilité des structures de 20 à 50 salariés.

Une annonce qui intervient alors que le président de la République a annoncé hier un couvre-feu à 21h à Paris et en Ile-de-France ainsi que dans huit métropoles, mesure qui frappe à nouveau durement les professionnels du secteur.

“Le fonds Résilience Île-de-France & Collectivités s’adresse aux TPE et PME, aux micros-entreprises, aux associations et aux activités les plus impactées par la crise sanitaire, qui peinent à mobiliser les financements nécessaires au redémarrage de leur activité”, détaille un communiqué de la Région Ile-de-France. C’est « une solution de financement considérée comme du quasi fonds propres sous forme d’avance remboursable à taux zéro, de 3 000 et 100 000€, sans garantie personnelle du dirigeant, et avec un différé de remboursement de 2 ans ».

100 millions d’euros mobilisés

L’avance Résilience est remboursable dans un délai maximum de six ans. Les fonds sont versés sous 10 jours maximum après accord du dossier. Au total, 100 millions d’euros sont mobilisés pour aider les entreprises franciliennes via ce fonds.

La Région a également adopté lors de la précédente Commission permanente l’assouplissement des conditions d’accès au fonds Résilience. Résilience est désormais accessible aux entreprises dont les fonds propres sont négatifs. Par ailleurs, la demande d’un prêt Rebond ou d’un prêt garanti par l’Etat n’est plus un préalable nécessaire au dépôt du dossier pour les avances de moins de 30 k€. Plus d’informations via ce site.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique