Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Coronavirus : la Suisse assouplit largement ses mesures et veut rouvrir les frontières 

Le gouvernement suisse a décidé mercredi un large assouplissement des mesures prises pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

La Suisse accélère son retour à une vie plus normale, et vient d’annoncer un large assouplissement des mesures et restrictions mises en place dans le cadre de l’épidémie de Covid-19. Avec désormais seulement 10 à 15 nouvelles contaminations par jour contre plus de 1000 à la mi-mars, « la Suisse renaît », a déclaré la présidente suisse, Simonetta Sommaruga, en présentant ces décisions. « Nous savons maintenant qu’il est possible de maîtriser, d’encadrer ce virus. Voilà pourquoi le Conseil fédéral a décidé de toute une série de mesures d’assouplissement pour le 6 juin », a-t-elle ajouté.

En Suisse, qui compte 8,5 million d’habitants, 1650 personnes sont décédées du Covid-19. Le 16 mars dernier, le pays avait qualifié la situation « d’extraordinaire », afin de pouvoir prendre des mesures nationales d’urgence. Cet état doit prendre fin le 19 juin. Dès samedi, les rassemblements spontanés allant jusqu’à 30 personnes seront à nouveau autorisés. A partir du 6 juin, toutes les manifestations publiques ou privées allant jusqu’à 300 personnes seront également possibles.  A compter de cette date, tous les établissements de divertissement et de loisirs tels que les casinos et les zoos pourront ainsi à nouveau accueillir du monde. La limitation des groupes à quatre personnes dans les restaurants sera levée. Mais les restaurants devront fermer à minuit, tout comme les discothèques ou les boîtes de nuit, qui devront en outre tenir des listes de présence.

Un label « Clean and Safe » pour le tourisme

Les remontées mécaniques et attractions touristiques telles que les pistes de luge d’été pourront rouvrir aussi. Pour se préparer à l’accueil des touristes, le pays a récemment dévoilé son label “Clean & Safe”, qui s’applique à l’hébergement, à la restauration, mais également aux séminaires ou encore aux remontées mécaniques. Enfin, le gouvernement a annoncé son intention de rétablir la libre circulation des personnes et la liberté de voyage avec tous les Etats de l’espace Schengen d’ici au 6 juillet. Les contrôles aux frontières avec l’Allemagne, l’Autriche et la France seront  levés le 15 juin. En dépit de ces bonnes nouvelles, l’impact du coronavirus sur l’activité touristique de la Suisse s’annonce très lourd pour 2020. Selon les prévisions du Centre d’études conjoncturelles (KOF) publiées jeudi dans le journal Le Temps, les nuitées devraient chuter d’un tiers sur l’ensemble de l’année, avec des pertes massives sur le tourisme international, de l’ordre de 45%, le KOF s’attendant à une « défaillance quasiment totale en provenance des marchés lointains. »

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique